淡江大學覺生紀念圖書館 (TKU Library)
進階搜尋


下載電子全文限經由淡江IP使用) 
系統識別號 U0002-2708200812432100
中文論文名稱 流逝時光裡的永恆:以巴特在《明室》中對攝影之探思論《2046》中的時間呈現
英文論文名稱 The perdurability in the lost time:Study on the representation of Time in 2046 in light of Barthes’s reflections upon photography in La chambre claire
第三語言論文名稱 La perdurabilité dans le temps perdu : Étude de la représentation du temps dans 2046 à la lumière des réflexions de Barthes sur la photographie dans La Chambre claire
校院名稱 淡江大學
系所名稱(中) 法國語文學系碩士班
系所名稱(英) Department of French
學年度 96
學期 2
出版年 97
研究生中文姓名 余孟儒
研究生英文姓名 Meng-Ju Yu
學號 694270066
學位類別 碩士
語文別 法文
口試日期 2008-07-02
論文頁數 101頁
口試委員 指導教授-蔡淑玲
共同指導教授-柯韓東
委員-柯韓東
委員-隆格
委員-蔡淑玲
中文關鍵字 王家衛  羅蘭巴特  2046  明室  照相攝影 
英文關鍵字 Wong Kar-wai  Roland Barthes  2046  La chambre claire  photography 
學科別分類 學科別人文學語言文學
中文摘要 《2046》是香港知名電影導演王家衛2004年所發表的第八部作品,同時也是其眾佳作當中,票房相當成功的一部劇情片。《2046》講的是一個關於愛情與回憶的故事。片名中的數字點出王家衛由香港九七回歸所引發的創作靈感,因為「2046」正象徵著中國政府在1997年所提出之「五十年香港政經體制不變」的允諾,而公元2046年即為五十年期限的最後一年。王家衛用他獨特的時空調度,把此項政治承諾轉化成愛情裡永恆而美麗的遺憾。如果這世上有永恆不變的東西,那會是什麼?電影的劇情圍繞著這個問題,而追不回的時間便是尋找答案的關鍵所在。
本論文試圖援引法國作家羅蘭巴特生前最後一部著作《明室攝影札記》中關於照片的論述,探討《2046》中的時間呈現。在1980發表的這本散文集中,巴特特別關注照片上「停留住的時間」,強調「被拍者」與「觀者」的時空差距與情感關係。此論點正好解釋了電影中「2046」這個號碼在男主角筆下的特殊意義:2046年,在「2046」這個地方,所有事物均不會改變。此外,本文更透過王家衛的個人影像風格了解「時間」在此電影裡所扮演的重要角色:它不僅是整部作品敘事結構的靈魂,更是連結《2046》與王家衛先前其他電影作品的關鍵線索。
英文摘要 Released in 2004, 2046 is the Hong Kong filmmaker Wong Kar-wai’s eighth feature, and also one of his successful motion pictures. As can be seen explicitly in the entitled number, ‘‘2046’’ represents the last year of the fifty years deadline in which China had promised that there would be no change in Hong Kong’s political and economic system after this city’s handover to China from Britain on the 1 July, 1997. If there’s something abiding in the world, what would it be? The complicated plot of 2046 focuses on this question inspired from the political promise, and relative to the irreversibility of time.
In this thesis we try to look into the representation of Time in 2046 through Roland Barthes’s reflections upon photography in his last work, La chambre claire (1980). Based on the space-time visualized in the photo, Barthes’s opinions help us to clarify the number ‘‘2046’’, which is meant to be a place where things remain immovable against the time passing in the protagonist’s science fiction. Furthermore, we discuss the director Wong’s execution and idiosyncrasy to see how the Time plays as a key role in the whole narrative structure of 2046, but also a key role that connects this film with the other Wong’s movies shot before.
論文目次 2046, le film et le metteur en scène 1
Synopsis du film 1
Fiche de technique 2
Biographie et filmographie de Wong Kar-wai 3

Introduction 6

1. 2046, à propos du temps 8
1.1. L’écheveau du temps 8
1.1.1. Le récit dans le récit 9
1.1.2. Le temps dans un récit intertextuel 15
1. 2. Les numéros : la spatialisation du temps 21
1.2.1. « 2046 », imbrication de plusieurs espaces-temps 22
1.2.2. « 1224 » et « 1225 », espace-temps où l’amour est absent 26
1.2.3. « 2047 », temps et espace indéfinis. 28

2. La mort et le deuil : de Roland Barthes à Wong Kar-wai 31
2.1. L’essence de la mort : « Ça-a-été » 32
2.2. Le deuil comme conscience d’avoir perdu 36
2.3. 2046, une histoire de la Mort et du deuil 40
2.3.1. La représentation spatio-temporelle 44
2.3.2. La co-présence du passé et le futur 49
2.3.3. L’amour et la mort 52

3. De la mort à l’immortalité 58
3.1. « 2046 », embaumement du temps passé 58
3.1.1. Le trou du temps 59
3.1.2. Le cercle et le cycle : recommencer tout à zéro 65
3.1.3. La durée 66
3.2. Les années 60 en tant que thème représentatif 69
3.2.1. Souvenir, l’état de l’eau 71
3.2.2. L’influence de Liu Yichang 73
3.2.3. La musique 79

Conclusion 85

Bibliographie 87

Annexes 95
參考文獻 Bibliographie

I. AUTOUR DE WONG KAR-WAI

Filmographie de Wong Kar-wai (DVD)

As Tears Go by旺角卡門, 1988.
Nos années sauvages阿飛正傳, 1990.
Les Centres du Temps東邪西毒, 1994.
Chungking Express重慶森林, 1994.
Les Anges Déchus墮落天使, 1995.
Happy Together春光乍現, 1997.
In the Mood for Love花樣年華, 2000.
2046, 2004.
La Main 手in Eros愛神 (trois moyens-métrages de Michelangelo Antonioni, Steven Soderbergh et Wong Kar-wai), 2004.

Ouvrages

BITTINGER Nathalie, 2046 de Wong Kar-wai, Paris, Armand Colin, 2007.

BRUNETTE Peter, Wong Kar-wai, collection « Contemporary Film Directors », Urbana, University of Illinois Press, 2005.

JOUSSE Thierry, Wong Kar-wai, Paris, Cahiers du Cinéma, 2006.

LALANNE Jean-Marc (Dir.), Wong Kar-wai, Paris, Dis Voir, 1997.

PAN Guoling, LI Zhaoxing潘國靈、李照興 (Dir.), Wang Jiawei de yinghua shijie (zengding ban)王家衛的映化世界(增訂版) (L’univers cinématographique de Wong Kar-wai, Édition revue et augmentée), Hong Kong, Joint publishing三聯出版, 2004.

POURVALI Bamchade, Wong Kar-wai, la modernité d’un cinéaste asiatique, collection « Ciné-création », Paris, Amandier, 2007.

TEO Stephen, Wong Kar-wai, collection « World Directors », London, British Film Institute, 2005.

Articles et Revues

ABBAS Ackbar, « Xin Xianggang diangying yu chengshi tiyan — Wang Jiawei de shiwang yingxiang » 新香港電影與城市體驗 — 王家衛電影的失望影像 (Nouveau cinéma hongkongais et l’expérience dans la ville — l’image de la déception chez Wong Kar-wai), traduit d’Anglais par FU Ping 符平, in Mingbao Zhoukan明報週刊, avril 1998, pp. 31-31.

ARTHUR Paul, « In the mood for love », Cineaste, été 2001, N° 3, Vol. 26, pp. 40-41.

ARTHUR Paul, « Philosophy in the Bedroom : Wong Kar-wai's 2046 », Cineaste, automne 2005, N° 4, Vol. 30, pp. 6-8.

BOSLEY Rachael. K, « Infidelity in the Far East », American Cinematographer, février 2001, N° 2, Vol. 82, pp. 22-30.

CHOW Rey, « Sentimental Returns : On the Uses of the Everyday in the Recent Films of Zhang Yimou and Wong Kar-wai », New Literary History, automne 2002, N° 4, Vol. 33, pp. 639-654.

DAVIS Bob, « A Time-Travelling Romance », American Cinematographer, septembre 2005, N° 9, Vol. 86, pp. 26 - 29.

FRODON Jean-Michel, « Le temps du non-amour », Cahiers du cinéma, 2004, N° 594, p. 44-47.

HELLER Scott, « Glad to be unhappy », American Prospect, février 2001, N° 4, Vol. 12, p. 60.

HUANG Chien-hung黃建宏, « Hewai Mimi ? Lun Wang Jiawai Huayang nianhua »何謂秘密?論王家衛《花樣年華》(Le secret, qu’est-ce que c’est ? Écrit sur In the Mood for Love de Wong Kar-wai), FA電影欣賞雜誌, été 2000, N° 104, pp. 69-74.

Ink Magazine 印刻文學生活誌, avril 2005, N° 8, Vol. 1, (Titre mensuel : Wang Jiawei zhuanti王家衛專題 (Monographie sur Wong Kar-wai) ).

JOYARD Olivier, « Wong Kar-wai » in JOUSSE Thierry et PAQUOT Thierry (Dir.), La ville au cinéma : encyclopédie, Paris, Cahiers du cinéma, 2005, pp. 824-827.

KRACIER Shelly, « Tracking the Elusive Wong Kar-wai », Cineaste, automne 2005, N° 4, Vol. 30, pp. 14-15.

LALANNE Jean-Marc, « Deux fois deux », Cahiers du cinéma, 1995, N° 490, pp. 40-41.

MAWIERSK Ewa and RASCAROB, Laura, « Trapped in the present : Time in the films of Wong Kar-wai », Film Critism, hiver 2001, N° 2, Vol. 25, pp. 2-20.

NOCHIMSON Martha. P, « Beautiful Resistance : The Early Films of Wong Kar-wai », Cineaste, automne 2005, N° 4, Vol. 30, pp. 9-13.

PANG Nu龐奴, « Wang Jiawei lading yinyue tujian » 王家衛拉丁音樂圖鑑 (La musique latine chez Wong Kar-wai), FA電影欣賞雜誌, mai et juin 1999, N° 99, pp. 51-52.

RAYNS Tony, « The innovators 1990-2000 : charisma express », Sight and Sound, janvier 2000, N° 1, Vol. 10, pp. 35-36.

RAYNS Tony, « The Long Goodbye », Sight and Sound, janvier 2005, N° 1, Vol. 15, pp. 22- 25.

TAUBIN Amy, « In the mood for love », Sight and Sound, novembre 2000, N° 11, Vol. 10, p. 55.

Zhongwai wenxue中外文學, juillet 1996, N° 2 Vol. 35, (Titre mensuel : Aiching papazou : Wang Jiawei de diangying ditu愛情趴趴走:王家衛的電影地圖 (Flâner en amour : le plan géographique de l’univers cinématographique de Wong Kar-wai) ).

Entretiens
CIMENT Michel et NIOGRET Hubert, « Entretiens avec Wong Kar-wai », Positif, novembre 2000, N° 477, pp.72-79.
FRODON Jean-Michel, « Nous étions comme une troupe de cirque sur la route », Cahiers du cinéma, Octobre 2004, N° 594, p. 46.

JOYARD Olivier, « L’acchitecte et le vempire », Cahiers du cinéma. N° Hors-série Made in China, pp. 25-29.

LAN Tsu-wei 藍祖蔚, «Suoyo de jiyi doushi chaoshide — Wang Jiawei tan wenxue yu meixue» 所有的記憶都是潮濕的 — 王家衛談文學與美學(上) (Tout souvenir est baigné de larmes — Wong Kar-wai parle de la littérature et de l’esthétique, Partie I.), Liberty Times自由時報, 15 octobre 2004, p. 11.

RAYNS, Tony, « In the mood for Edinburg », Sight and Sound, août 2000, N° 8, Vol. 10, pp. 14-17.

REYNAUD Bérénice, « Entretiens avec Wong Kar-wai », Cahiers du cinéma, 1995, N° 490, pp. 37-39.

Articles sur l’Internet

LEONG Anthony, « Meditations on Loss: A framework for the films of Wong Kar-wai », Asian Cult Cinema. Vol. 22, janvier 1999.
(http://members.aol.com/aleong1631/wkw.html)

PAYNE Robert. M, « Ways of seeing Wild: The cinema of Wong Kar-wai », Jump Cut, N° 44, automne 2001.
(http://www.ejumpcut.org/archive/jc44.2001/payne%20for%20site/wongkarwai1.html)

CHEN Yaocheng Evan, « Postmodernism and Hong Kong Cinema », Postmodern Culture, mai 2000, N° 3, Vol. 10.
(http://lists.village.virginia.edu/pmc/text-only/issue.500/10.3chan.txt)

TAN Yuyi談玉儀, « 2046 Huanghu jiaucuo de jiyi nixiang »《2046》恍惚交錯的記憶擬像 (Simulacre des réminiscences entrelacés dans 2046), in Identity in Our Times : Subject Formation and Transformation, mai 2006.
(http://esl.fl.hfu.edu.tw:8080/tan/course/handout/2046%20revised%20version.pdf)

YAN Weiji嚴偉基, « Jiyi xiang tiegui yiyang chang — Dianying A Fei Zheng Zhuan yu 2046 zhong de lieche Yixiang » 記憶像鐵軌一樣長 — 電影《阿飛正傳》與《2046》中的列車意象 (Le souvenir long comme un chemin de fer — l’’image du train dans Nos années sauvages et 2046), in 2007 Annual MCS Symposium: Hong Kong Cultural Studies in the Making, février 2007.
(http://www.ln.edu.hk/cultural/programme/panel1_p5.pdf)


II. ÉTUDES SUR HONG KONG DANS LE CINEMA

Ouvrages

ABBAS Akbar, Hong Kong : Culture and Politics of Disappearance, Minnesota, University of Minnesota Press, 1997.

BORDWELL David, Planet Hong Kong : Popular Cinema and the Art of Entertainment, Cambridge, Mass, Harvard University Press, 2000.

FU Poshek and DESSER David. The cinema of Hong Kong: History, Arts Identity, Cambridge, Cambridge University Press, 2000.

LUO Feng洛楓, Shijimo chengshi. Xianggang de Liuxing wenhua 世紀末城市 • 香港的流行文化 (Cité de la fin des siècles. La culture populaire à Hong Kong), Hong Kong, Oxford University, 1995.

REYNAUD Bérénice, Nouvelles Chines, Nouveaux cinémas, Paris, Cahiers du cinéma, 1995.

ZHANG Yingjin, Screening China — Critical Innervations, Cinematic Reconfigurations and the Transnational Imaginary in Contemporary Chinese Cinema, Michigan, University of Michigan Ann Arbon, 2002.

Articles

JOYARD Olivier, « Hong-Kong : le temps du repli », Cahiers du cinéma, No. Hors-série Made in China, pp. 12-14.

REYNAUD Bérénice, « Hong Kong » in JOUSSE Thierry et PAQUOT Thierry (Dir.), La ville au cinéma : encyclopédie, Paris, Cahiers du cinéma, 2005, pp. 399-410.

YAU Ka-fai. « 3rdness : Filmingm Changing, Thinking Hong Kong », Positions. 2001, N° 3, Vol. 9, pp. 535-557.

ZHANG Yingjin張英進, « Youli yu Shanghai yu Xianggang zhijian : huaijiu, diangying, wenhua xiangxiang » 游離於上海與香港之間:懷舊、電影、文化想像 (Errance entre Shanghai et Hong Kong : nostalgie, cinéma et imaginaire culturel) in Zhongwai wenxue中外文學, mars 2001, N° 10, Vol. 29, (Titre mensuel : Xianggang 90 niandai diangying zhuanji香港九Ο年代電影專輯 (Monographie sur le cinéma hongkongais dans les années 90) ), pp. 51-67.


III. ÉTUDE SUR LA CHAMBRE CLAIRE

BAL Mieke, Images littéraires ou Comment lire visuellement Proust, Toulouse, Presse universitaire du Mirail, 1997.

BARTHES Roland, La chambre claire - Note sur la photographie, Paris, Seuil, 1980.

BARTHES Roland, « Ça prend », Le Magazine Littéraire, 1997, N° 350 (Titre mensuel: Les vies de Proust), pp. 45-46.

Comment Bernard, « Un discours affectif sur l’image », Le Magazine Littéraire, 1993, N° 314 (Titre mensuel : Roland Barthes), p. 65-67.

MONTIER Jean-Pierre, « La photographie ...dans le temps : de Proust à Barthes et réciproquement » in CLÉDER Jean et MONTIER Jean-Pierre (Dis.), Proust et les images. Peinture, photographie, cinéma, video, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2003.

PEYRE Henri, « Notes de lecture – La chambre claire – Roland Barthes » février 2003 (article sur l’Internet).
http://www.galerie-photo.com/la-chambre-claire.pdf

HSU Chi-lin許綺玲, « Shihou jing xialai, buyozizhu wude yi yingxiang mangyu de jubu xijie — Tan Mingshi zhong « cidiang » de jige dingyi maudun »〈「事後靜下來,不由自主悟得一引向盲域的局部細節?」— 談《明室》中「刺點」的幾個定義矛盾 (Se calmer et comprendre après coup le trait partiel conduisant vers un champ aveugle ? — Écrit sur les définitions paradoxales du « ponctum » dans La chambre claire), in Zhongwai wenxue中外文學, septembre 1998, N° 3, Vol. 27, pp. 94-112.

IV. THÉORIE CRITIQUE, LITTÉRAIRE ET CINÉMATOGRAPHIQUE

AUMONT Jacques, BERGAL Alain et al., Esthétique du film, Paris, Nathan, 1894.

BARTHES Roland, L’aventure sémiologique, Paris, seuil, 1985.

ETHIS Emmanuel, Les spectateurs au temps — pour une sociologie de la réception du cinéma, Paris, L’Harmattan, 2006.

GARDIES André, Le récit filmique, Paris, Hachette, 1993.

LEFEBVRE Henri, Critique de la vie quotidienne III, Paris, L’Arche, 1981.

LEGENDRE Pierre, « Le hors-temps du cinéma », Cahiers du cinéma. Hors-série, novembre 2000, p. 12-19.

MARSON Susan, Le Temps de l’autobiographie Violette Leduc ou la mort avant la lettre, Paris, Presses Universitaires deVincennes, 1998.
論文使用權限
  • 同意紙本無償授權給館內讀者為學術之目的重製使用,於2008-09-01公開。
  • 同意授權瀏覽/列印電子全文服務,於2008-09-01起公開。


  • 若您有任何疑問,請與我們聯絡!
    圖書館: 請來電 (02)2621-5656 轉 2281 或 來信