淡江大學覺生紀念圖書館 (TKU Library)
進階搜尋


下載電子全文限經由淡江IP使用) 
系統識別號 U0002-2508200823202700
中文論文名稱 阿鐸與諾法希納戲劇觀探析:劇場及語言之實體化
英文論文名稱 From Antonin Artaud to Valère Novarina : The Theater and the materialization of language
第三語言論文名稱 D’ANTONIN ARTAUD À VALÈRE NOVARINA : LE THÉÂTRE ET LA MATÉRIALISATION DU LANGAGE
校院名稱 淡江大學
系所名稱(中) 法國語文學系碩士班
系所名稱(英) Department of French
學年度 96
學期 2
出版年 97
研究生中文姓名 王菀如
研究生英文姓名 Wan-Ju WANG
學號 694270058
學位類別 碩士
語文別 法文
口試日期 2008-07-02
論文頁數 118頁
口試委員 指導教授-梁蓉
指導教授-隆格
委員-柯韓東
中文關鍵字 阿鐸  諾法希納  劇場  實體化  具體語言  舞台調度 
英文關鍵字 ANTININ ARTAUD  VALERE NOVARINA  THEATER  MATERIALIZATION  CONCRETE LANGUAGE  MISE-EN-SCENE 
第三語言關鍵字 ANTONIN ARTAUD  VALERE NOVARINA  THEATRE  MATERIALISATION  LANGAGE CONCRET  MISE EN SCENE 
學科別分類 學科別人文學語言文學
中文摘要 自十九世紀末自由劇場(Théâtre Libre)創立開始,「導演」在法國劇場中的地位逐日受到重視。如同法國學者利吾( Michel Lioure)於其著作《閱讀現代劇場:自克羅岱爾至尤涅斯科》(Lire le théâtre moderne : de Claudel à Ionesco)中所提及,現代劇場的創作重心,實為舞台調度(mise en scène)。誠然,二十世紀以降,法國現代劇場不再以文字文本為依歸,劇作家亦不再握有絕對的創作主導權。而促成劇本作者與舞台文本作者間權力更迭的推手,非紙本與舞台或文字和實體等創作素材的差異性,而是文本概念及定義的翻轉—即書寫語言(langage écrit) 與具體語言(langage concret) 的重新定位與交互運用。

在眾「反傳統」的法國現代劇場工作者中,將語言與舞台調度之間緊張且緊密的關係推展至極者,屬阿鐸 (Antonin Artaud,1896-1948)及諾法希納 (Valère Novarina ,1947-) —二人皆以「具體」的角度審視文字、物件、表演與空間的關聯性,並藉此「新」語言觀,為文字文本及舞台文本另闢蹊徑:前者反對以文字統御舞台,強調以劇場中所有具體的元素及其延伸義填滿劇場空間;後者將書寫與空間結合,並以演員為中介,讓文字得以於舞台上以實體呈現。

為檢視二位戲劇「解構者」劇場理念的來龍去脈,本論文分為三個章節:第一章以阿鐸的劇場理念為重心,分析具體語言之於舞台調度的意義及重要性;第二章則以諾法希納的劇場美學為主,探討他如何反法國戲劇傳統,並何以使文字「活生生」出現於舞台上;第三章為前二章內容的統合,並各舉阿鐸與諾法希納的ㄧ部戲劇作品為例,分析二者經過多方思考及嘗試後所得出的改革成果—語言的實體化 。
英文摘要 In France, the foundation of Théâtre Libre in 1887 unveiled the era of director. Since then, the mise-en-scène has been the subject of important research for those who tried to redefine the French traditional theater, based upon rational discourse.

Among the theater workers who broke down the psychological and cultural barriers of traditional theater, Antonin Artaud (1896-1948) and Valère Novarina (1947- ) proposed the creation of concrete language, a language in space: Artaud attempted to ruin the illusion reproduced by the words and to compose the drama with objects on the stage. Novarina placed the actors at the center of his works and asked them to “burn” the words by their respiration and body.

This thesis tries to make clear their theater ideals, especially their conception of language that re-established the theater, which had lost its meaning. Indeed, for Artaud and Novarina, the materialization of language is the most important element to the mise-en-scene, art immediate and direct.
第三語言摘要 Vers la fin du XIX ème siècle, après la fondation du Théâtre Libre en 1887, le théâtre français entre dans une ère nouvelle : celle du metteur en scène. Selon Michel Lioure, «l’art de la mise en scène » et « la part du spectacle » jouent un rôle essentiel dans le domaine de la création théâtrale au XX ème siècle. La tradition du texte écrit est interrogée de telle sorte que l’avènement du metteur en scène menace la prééminence de l’auteur.

Parmi les contestataires de la tradition théâtrale, ceux qui poussent à l’extrême la routine du théâtre, ce sont Antonin Artaud et Valère Novarina . Non seulement ils détruisent la forme de dramaturgie classique, mais aussi ils ouvrent un chemin pour le texte, soit dramatique, soit scénique. En effet, Artaud s’attache à ruiner l’illusion reproduite par les mots et à composer la pièce avec des objets concrets sur scène. Novarina, écrivant « à vif », traite son écriture comme le travail sur l’espace, l’objet et le rythme. Il veut que l’acteur « brûle » le livre sur les planches par la physique et la respiration. C’est ainsi que, pour ces deux praticiens, la mise en scène à la base de la matérialité du langage est sans doute le procédé des mouvements théâtraux.

Pour mieux saisir les tenants et les aboutissants de ce processus de déconstruction, cette étude se divise en trois parties : le premier chapitre est basé sur le démêlement des idéaux théâtraux d’Artaud. Notamment sur ses découvertes du langage appartenant proprement à la scène. Le deuxième chapitre a pour but d’éclairer les conceptions théâtrales de Novarina. En particulier de rendre claire la manière dont il défait la représentation et donne à voir les mots comme substance charnelle au théâtre. La dernière partie de ce mémoire a pour objectif de dévoiler le fruit de leurs expérimentations à travers leurs travaux théâtraux concourant vers le même point : ôter le masque des hommes par le théâtre, et revivifier l’art théâtral en concrétisant le langage.
論文目次 TABLE DES MATIÈRES

Introduction ..................................................................................................1

1. Antonin Artaud et son théâtre.................................................................4
1.1 La rupture de la tradition théâtrale occidentale....................................6
1.1.1 La confrontation entre le théâtre occidental et le théâtre oriental..................................................................................................7
1.1.2 Le Théâtre Balinais comme modèle de spectacle total..............10
1.1.3 L’idée de la mise en scène : le texte scénique et le metteur en
scène...................................................................................................13
1.2 Le Théâtre de la Cruauté : la délivrance de l’esprit............................17
1.2.1 Le théâtre et la cruauté...............................................................18
1.2.2 Le théâtre et la transe.................................................................20
1.3 Les nouvelles conceptions du langage................................................23
1.3.1 Le problème du langage des mots.............................................24
1.3.2 La naissance du langage concret : la redéfinition du langage théâtral................................................................................................27

2. Valère Novarina et son théâtre..............................................................31
2.1 Les conceptions théâtrales novariniennes...........................................34
2.1.1 Sur les deux espaces hétérogènes : le livre et le théâtre............35
2.1.2 Sur l’ acteur : le sacrifié en apparence.......................................38
2.1.2.1 L’auteur et l’acteur........................................................40
2.1.2.2 Entre les coulisses et la scène.......................................43
2.1.2.3 L’acteur, le personnage et l’animal...............................45
2.1.3 Sur le spectacle : la représentation défaite.................................49
2.2 Les conceptions du langage .............................................................54
2.2.1 L’image, le mot et les animaux parlés.......................................56
2.2.2 Le mot et son jouet....................................................................58

3. D’Artaud à Novarina: entre l’écriture et la mise en scène..................62
3.1 Thème : la « déprésentation » de l’Homme........................................64
3.2 Texte : la destruction de la forme dramatique classique ...................68
3.2.1 Analyse du Jet de sang : les beautés littéraires défaites............71
3.2.2Analyse de L’Acte inconnu : contre l’industrie de l’explication........................................................................................77
3.3 Mise en scène : la construction de la poésie concrète.......................84

Conclusion...................................................................................................91

Bibliographie...............................................................................................93

Annexes......................................................................................................104
Annexe1. Portraits d’Antonin Artaud................................................105
Annexe2. Tableaux vivants dans une brochure du Théâtre Alfred Jarry fondé par Antonin Artaud et Roger Vitrac.......................106
Annexe3. Dessins d’ Antonin Artaud.................................................107
Annexe4. Portraits de Valère Novarina..............................................108
Annexe5. Structure du Jet de Sang....................................................109
Annexe6. Photos de L’Acte inconnu..................................................110
Annexe7. Les personnages du Drame de la vie dessinés par Novarina.............................................................................................114
Annexe8. Structure de L’Acte inconnu..............................................118
參考文獻 Bibliographie

Œuvres d’Antonin Artaud

1. Œuvres complètes I, Paris, Gallimard, 1993.
2. Œuvres complètes II, Paris, Gallimard, 1980.
3. Œuvres complètes Ⅳ, Paris, Gallimard, 1997.
4. Œuvres complètes V, Paris, Gallimard, 1979.
5. Œuvres complètes VIII, Paris, Gallimard, 1996.
6. Œuvres complètes IX, Paris, Gallimard, 1979.
7. L’Ombilic des limbes suivi de Le Pèse-nerfs et autres textes, Paris, Gallimard, 1968.

Œuvres de Valère Novarina

1. Pendant la matière, Paris, P.O.L, 2001.
2. La Scène, Paris, P.O.L., 2003.
3. Devant la parole , Paris, P.O.L, 2006.
4. Lumières du corps, Paris, P.O.L, 2006.
5. Le Théâtre des paroles, Paris, P.O.L, 2007.
6. L’Acte inconnu, Paris, P.O.L, 2007.

Livres consacrés à Antonin Artaud

BERMEL Albert, Artaud’s theater of cruelty, London, Methuen, 2001.

BOUTHORS-PAILLAER Catherine, Antonin Artaud : l’énonciation ou l’épreuve de la cruauté, Genève, Dorz, 2000.

DERRIDA Jacques, Artaud le Moma : interjections d'appel, Paris , Galilé,2002.

DE MÈREDIEU Florence, C’était Antonin Artaud, Paris, Fayard, 2006.
La Chine d’Antonin Artaud, Paris, Blusson,2006.

DUMOULIÉ Camille, Antonin Artaud , Paris, Seuil,1996. 
Les théâtres de la cruauté, Paris, Desjonqueres, 2000.
Nietzsche et Artaud : pour une éthique de la cruauté, Paris, Puf, 2002.

GARELLI Jacques, Artaud et la question de lieu : essai de la poésie d’Artaud, Paris, José Corti,1982.

GROSSMAN Évelyne, Artaud, l'aliéné authentique, Tours, 2003.
La défiguration : Artaud, Beckett, Michaux, Paris,
Minuit, 2003.

MILON Alain, L’écriture de soi, ce lointain intérieur, La Versanne, Encre Marine, 2005.

SONTAG Susan, « Approaching Artaud » in Under the Sign of Saturn,New York, Picador, 2002.

TCHERKA,Gérard, Un home à la rencontre d’Antonin Artaud, Paris, Les Insomniaques,1982.

THÉVENIN Paule, Ce désespéré qui vous parle, Paris, Seuil, 1993.
Antonin Artaud, fin de l’ ère chrétienne, Paris, Léo Scheer, 2006.

VIRMAUX Alain et Odette, Antonin Artaud, qui êtes-vous ?, Lyon, La Manufacture, 1985.

PENOT-LACASSAGNE Oliver (Dir.), Antonin Artaud 2 : Artaud et les avant-gardes théâtrales, Paris, Minard, 2005.
Artaud en revues, Paris, L’Age d’homme, 2005.
Antonin Artaud, Bruxelles, Aden,2006.


PIERRE Bruno, Antonin Artaud:réalité et poésie, Paris, L’Harmatan,1999.

Livres consacrés à Valère Novarina

DIEUZAYDE Louis (Dir.), Le théâtre de Valère Novarina:une scène de délivrance, Aix-en-Provence, PUP, 2004.

DOBZYNSKI Charles (Dir.), Valère Novarina, Europe, revue mensuelle littéraire, n°880-881, août/septembre, 2002.

DUBOUCLEZ Olivier, Valère Novarina, la physique du drame, Dijon, les presse du réel, 2005.

TREMBLAY Nicolas (Dir.), La bouche théâtrale : études de l’œuvre de Valère Novarina, Montréal (Québec), 2005.

Livres sur le théâtre

AUTANT-MATHIEU Marie-Christine (Dir.), Écrire pour le théâtre :les enjeux de l’écriture dramatique, Paris, CNRS, 1995.

BESSON Jean-Louis (Dir.), L’acteur entre personnage et performance : présences de l’acteur dans la représentation contemporaine, Belgique, Centre d’études théâtrales (Louvain-la-Neuve), 2003.

BIET Christian et TRIAU Christophe, Qu’est-ce que le théâtre ?, Paris, Gallimard, 2006.

BRADBY David, Le théâtre en France de 1968 à 2000,Paris, Honoré Champion, 2007.

COUPRIE Alain, Le Théâtre, Paris, Nathan, 1995.

DORT Bernard, Théâtre, Paris, Seuil, 2001.

FRITSCH Luc, L’innocence théâtrale, manifeste pour un Laboratoire sur
le théâtre contemporain, Genouilleux, La Passe Du Vent, 2007.

GAUTHIER Brigitte, Dramaturges et cinéastes de l’antipsychiatrie,Paris, L’Harmattan, 2003.

GUÉNOUN Denis, L’Exhibition des mots et autres idées du théâtre et de la philosophie, Belfort, Circé, 1998.

HUBERT Marie-Claude, Les grandes théories du théâtre, Paris, Armand Colin, 1998.

KOWZAN Tadeusz, Sémiologie du théâtre, Paris, Nathan, 1992.

HELBO André, Le théâtre: texte ou spectacle vivant?, Paris , Klincksieck,2007.

IONESCO Eugène, Notes et contre-notes, Paris, Folio, 2006.

LARTHOMAS Pierre, Le langage dramatique, Paris, Puf ,2005.

LIOURE Michel, Lire le théâtre moderne : de Claudel à Ionesco, Paris, Dunod, 1998.

MIGNON Paul- Louis, Le théâtre au XX ème siècle, Paris, Folio,1986.

NAUGRETTE Catherine, L’esthétique théâtrale, Paris, Armand Colin, 2007.

PAVIS Patrice, Dictionnaire du théâtre, Paris, Dunod, 1996.
Le théâtre contemporain:Analyse des textes, de Sarraute à
Vinaver, Paris, Armand Colin, 2004.
La mise en scène contemporaine : origines, tendances, perspectives, Paris, Armand Colin, 2007.


ROUBINE Jean-Jacques, Introduction aux grandes théories du théâtre, Paris, Bordas, 1993.

RYNGAERT Jean-Pierre, Lire le théâtre contemporain, Paris, Dunod, 1993.
Introduction à l’analyse du théâtre, Paris, Armand Colin, 2000.

UBERSFELD Anne, Lire le théâtre I, Paris, Berlin, 1998.

VILAR Jean, De la tradition théâtrale, Paris, Gallimard, 1955.

Références diverses

BLANCHOT Maurice, Le livre à venir, Paris, Folio, 1986.

BARTHES Roland, Essais critiques, Paris, Seuil, 2007.

BONNET Marguerite , André Breton : naissance de l’aventure surréaliste, Paris, José Corti,1975.

BRETON André, Manifestes du surréalisme, Paris, Gallimard, 1992.

BROOK Peter, L’Espace vide, Paris, Seuil, 2001.

DERRIDA Jacques, L’Écriture et la différence, Paris, Seuil,1979.

NEYRAT Frédéric, L’image hors-image, Paris, Léo Scheer, 2003.

ROBERT Marthe, La vérité littéraire, Paris, Grasset, 1981.

TADIÉ J.-Y. (Dir.), La littérature française : dynamique & histoire II,Paris, Folio, 2007.

Articles

BANU Georges, « L’acteur oriental », Textes et Documents pour la Classe
"L’art du comédien", n°897, 1er juin 2005, scérén-cndp, pp. 18-21.

BARBA Eugenio, trad. par Eliane Deschamps-Pria, « Théâtre eurasien », L’Orient occidental, cahier coordonné par Josette FERAL, Cahiers Théâtre JEU, n°49, 1988, pp. 62-68.

BOLD-IRONS Leslie Anne, « In search of a forgotten culture: Artaud,Mexico and the balance », Romanic Review 89, n°1, 1998, pp.123-138.

BONNET Marguerite, « L’Orient dans le surréalisme: Mythe et réel », Revue de littérature comparée, vol.54, n°4 (1980:oct./dec.) pp.411-484.

COHN Ruby, « Artaud’s Jet de Sang : Parody or Cruelty ? » , Theater Journal, vol.31, n°3,octobre, 1979, pp.312-318.

DERRIDA Jacques, « Le Sacrifice », La Métaphore , n°1, Éditions de la Différence, Théâtre National Lille,1993.

HARARI José, « Artaud et le théâtre Balinais: imaginaire théâtral ou fait ethnologique », Neophilologus, vol.71, n°1, janvier, 1987,pp.55-65.

KNAPP Bettina, « Artaud : A new type of magic »,Yale French Studies, n°31, Surrealism,1964, pp. 87-98.

LELEU-MERVIEL Sylvie, « Nouvelles écritures du théâtre. Le textes est tout le problème... », Document numérique, n°5, 2001, pp.33-82.

LE TANNEUR Hugues, « Le corps du texte », Les Inrockuptibles, n°604,Festival d’Avignon 2007 ,pp.8-9.

LHUILIER Gilles, « L’homme-masque », Methodos, n°4, 2004.

LIU Li, « Genèse des conceptions théâtrales d’Antonin Artaud », Tamkang Journal of Humanities and Social Sciences, n°6, 2004.

LYONS John D., « Artaud : Intoxication and it’s Double »,Yale French Studies, n° 50, Intoxication and Literature,1974, pp. 120-129.

MADDOX Donnald, « Antonin Artaud and a semiotics of theater », Romanic Review,vol.76, n° 2, 1985, pp.202-215.

PAPIN Liliane, « Théâtres de la non-représentation » , The French Review,vol.64, n°4, mars,1991,pp.667-675.

PASI Carlo, « Humour destruction », Europe, revue mensuelle littéraire,n° 873-874, Paris, 2002.

SAVARESE Nicola, « 1931: Antonin Artaud Sees Balinese Theatre at the Paris Colonial Exposition (FN1) », TDR , vol.45, n°3, 2001, pp.51-77.
« Théâtre Eurasien», trad. de l’italien par Barbara Alesse, l’Encyclopédie Treccani, 2000, pp. 815-817

TANQUEREL Sylvain, « Antonin Artaud et la magie scripturale des cahiers », Société,vol.3, n°81, pp.7-20.

TOUMAYAN Alain, « Différence et communication chez Antonin Artaud », Romanic Review, vol. 76, n°1,1985, pp.55-64.

THOMAS Jean-Jacques, « Antonin Artaud : À corps et à écrits », Romanic Review, vol.74, n° 4, 1983, pp.475-484.

WALKER Julia A., « Why Performance? Why Now? Textuality and the Rearticulation of Human Presence », The Yale Journal of Criticism, 2003, pp.149-175.


Articles affichés sur site internet

FERRY Marion, « Pièce (dé)montée : L’Acte inconnu de Valère Novarina», les dossiers pédagogiques « Théâtre » du CRDP de Paris,2007. source : http://crdp.ac-paris.fr

FISERA Julien, Dossier pédagogique : la scène de Valère Novarina, Théâtre national de la Colline, 2003.
source : www.colline.fr/assets/textes/peda_scene.pdf

GODDARD Jean-Christophe, « Derrida et la métaphysique du propre », Documents de travail du département de philosophie de l'université de Poitiers. source : http://spip.univ-poitiers.fr/philosophie/

LEVITT Deborah, « This extreme and difficult sense of spectacular representation- Antonin Artaud’s Ontology of “Live” ». source : http:// www.usc.edu/dept/comp-lit/tympanum/4/levitt.html

Mireille Habert,« Apprécier le théâtre contemporain, texte et mise en scène ». source:http://www.reunion.iufm.fr/Recherche/Expressions/29/Habert.pdf

Périodiques

Le Magazine-Littéraire :
1. Boris Vian, n°270, octobre 1989.
2. Éloge de l’ennui, n°400, juillet-août 2001.
3. Artaud, l’insurgé, n°343, septembre 2004.

Entretiens

BARBANCEY Pierre, « Jacques Derrida évoque Artaud : entretien avec Jacques Derrida » in Regards, le 27, 09,1997.

BAYDRILLARD Jean, Oublier Artaud, Paris, Sens&Tonka, 2005.

CLOUTIER Guy, « Valère Novarina : chaque mot est une drame » in Magazine littéraire, n° 270, octobre,1989.

COSTAZ Gilles, « La parole opère l’espace » : entretien avec Valère Novarina , Magazine littéraire, No.400, juillet-août, 2001.

DI MEO Philippe, « Travailler pour l’incertain; aller sur la mer ; passer sur une planche » : entretien avec Valère Novarina in LEXI/textes 4, Paris, L’Arche, 2000.

JACOB Arnaud, De la scène comme un art animal et instinctif d'écoute, de travail et de partage : entretien avec Daniel Znyk, février 2001 au Théâtre des Bouffes du Nord.
source:http://74.125.39.104/search?q=cache:wilgqf56e9AJ:www.fluctuat.net/1118-Daniel-Znyk+novarina+humanite&hl=zh-TW&ct=clnk&cd=10

LACHAUD Jean-Marc, « Antonin Artaud, une biographie, entretien avec Florence de Méredieu » in Mouvement, le 5,octobre, 2006.

MAZAUD Jean-Albert, « L’Espace d’un homme : entretien avec Valère Novarina » in Cassandre No 18, septembre-octobre 1997.

OLIVIER Jean-Michel, « Artaud et ses doubles » in Scènes Magazines, n°5, février 1987.

PIERRE Jean-François, Entretien avec Valère Novarina en février 2007, dossier de presse du 61 ème Festival d’Avignon.

STEINMET Muriel, « Entretien avec Florence de Mérdieu : retour sur celui qui n’a jamais quitté la scène » in Journal l'Humanité, septembre, 2006.

THOMASSEAU Jean-Marie, « L’homme hors de lui » : entretien avec Valère Novarina in Europe, n°880-881, août/septembre 2002.


Radio

1. Émission proposée par Pascal PARADOU (RFI, Culture vive), En compagnie de l’écrivain, metteur en scène et peintre Valère Novarina, entretien avec Valère NOVARINA, le 1 février 2006.
2. Émission proposée par Pascal PARADOU (RFI, Culture vive), Émission spéciale Antonin Artaud, entretien avec Guillaume FAU (commissaire de l’exposition d’Artaud à la bibliothèque Nationale de France du 7 novembre 2006 au 4 février 2007) et Florence de MERDIEU (auteur de la biographie C’était Antonin Artaud chez Fayard), le 21 décembre 2006.

Disques

1. Antonin ARTAUD, Pour en finir avec le jugement de Dieu, TRIPSICHORD, 2000.

2. Valère NOVARINA, Le vrai sang, lectures de l’auteur ; notes, fragments, photographies et entretiens ; documents sonores réunis par Pascal Omhovère, éditions Héros-Limite, 2006.

3. Roger-François GAUTHIER (Directeur de la publication) , Jean-Claude LALLIAS et Jean-Jacques ARNAULT (Direction de la collection), Koltès, combats avec la scène (CD), Paris, CNDP, 1996.

Vidéo

1. André S. Labarthe (réalisation), émission dirigée par Bernard Rapp (France3), Un siècle d’écrivains : Artaud cité-Atrocité, France, AMIP, 2001.

2. Gérard MORDILLAT et Jérôme PRIEUR (réalisation), En compagnie d'Antonin Artaud / La véritable histoire d'Artaud le Mômo, France, ARTE vidéo, 2005.

3. « Valère NOVARINA et Virgile NOVARINA(réalisation), Céline SCHAEFFER(collaboration à la mise en scène et à la réalisation), La Scène (DVD du spectacle ), Paris, P.O.L.et Dernière Bande, 2006.

Site internet

1.Site de Valère Novarina : http://www.novarina.com
2.Site officiel du Festival d’Avignon : http://www.festival-avignon.com
3.Théâtre National de la Colline : http://www.colline.fr
4.Théâtre contemporain: http://www.theatre-contemporain.net
5.Centre Régional de Documentation Pédagogique de Paris : http://crdp.ac-paris.fr
6.Revue TXT : http://www.le-terrier.net/txt
7.Radio France International : http://www.rfi.fr/

Spectacles

1. Le Jet de sang《血如噴泉》 (texte d’Antonin Artaud, mise en scène de WEI Ying-Juan魏瑛娟) :
- le 13 mai 2006, Lu Ming Hall (鹿鳴堂) de National Taiwan University (國立台灣大學) à 19h30.

2. L’Acte inconnu (texte, mise en scène et peinture de Valère Novarina) :
- le 12 juillet 2007, la Cour d’Honneur du Palais des Papes à Avignon, à 22h.
- le 19 octobre 2007 , Le Théâtre National Populaire-Villeurbanne à 20 h.
論文使用權限
  • 同意紙本無償授權給館內讀者為學術之目的重製使用,於2008-09-01公開。
  • 同意授權瀏覽/列印電子全文服務,於2008-09-01起公開。


  • 若您有任何疑問,請與我們聯絡!
    圖書館: 請來電 (02)2621-5656 轉 2281 或 來信