淡江大學覺生紀念圖書館 (TKU Library)
進階搜尋


下載電子全文限經由淡江IP使用) 
系統識別號 U0002-0907200612474900
中文論文名稱 從巴黎藝術節看城市文化交流
英文論文名稱 Study on Cultural Exchange from Festivals in Paris City
第三語言論文名稱 Recherche sur les Echanges Culturels par des Festivals à Paris
校院名稱 淡江大學
系所名稱(中) 法國語文學系碩士班
系所名稱(英) Department of French
學年度 94
學期 2
出版年 95
研究生中文姓名 呂良悌
研究生英文姓名 Liang-Ti Lu
學號 691270119
學位類別 碩士
語文別 中文
口試日期 2006-06-16
論文頁數 170頁
口試委員 指導教授-梁蓉
委員-李佩華
委員-許綺玲
中文關鍵字 文化節慶  城市  藝術節  文化全球化  文化交流  文化多樣性 
英文關鍵字 cultural event  city  festival  globalization  cultural exchange  cultural diversity 
第三語言關鍵字 echange culturel  festival  ville de Paris  mondialisation  diversité  culturelle 
學科別分類 學科別人文學語言文學
中文摘要 主題鮮明的地方文化節慶足以製造文化焦點;對於國內凝聚社群共識、改善藝術環境、活化文化資產,以及帶動觀光產業等地方發展提供理想的途徑;對外則為顯揚民族精神、提倡國家藝術、促進世界文化交流合作與國際認同搭建了一處伸展舞台。尤以今日文化全球化浪潮之下,在地文化消逝以及文化趨同的疑慮,使得國家政府更加積極維護地方特色;透過國際規模之城市藝術節,以「城市-國家-國際」為循序路線,打破了國界與洲界的隔閡,不僅喚起人們對於地方傳統文化的重視,也為世界多元文化增添一份元素。

法國向來以悠久深厚的文化資產傲視全球,其政府對於鼓勵國際文化交流與提昇藝術創作更是不遺餘力;不論是中央與地方之文化機構與預算、國際交流合作政策,或者是數量繁多且活躍的民間藝術組織與活動,在在都顯示了法國對於文化交流的支持與重視。巴黎為法國中央政策最直接的縮影,其所具備的資源與成就,實可作為各國政府辦理藝術節的借鏡與參考。

本論文以巴黎地區之想像藝術節、夏日藝術節,及巴黎秋季藝術節等三個主題、規模各異的國際藝術節為案例,透過分析比對的方式,描繪巴黎藝術節之文化交流實況。研究發現,主題明確、擁有公部門資源贊助、常設營運單位,以及高度營運自主權等背景,皆為藝術節長久經營並且促進文化交流的基本條件。本文於末章整合巴黎藝術節之文化交流效益與理想之經營策略,希冀為台灣舉辦藝術節提供新的思考方向。
英文摘要 A conspicuous cultural event with distinct direction is not only influential for residents’ condensability, art environment, historic monuments, and cultural tourism in local development, but also beneficial to show up country spirit, national legacies, and to build up a relationship of cultural exchange and cooperation among the world. Especially in this global village age, all the governments devote themselves to protect their unique culture from the crisis of homogenization and territorial communities of globalization. So that, many of them move up their local culture and to increase the cultural diversity for Cultural Pluralism in holding international festivals in the city.

France is famous for his cultural industries, no matter in the center or local government, and those private institutions all always contribute themselves to promote international cultural exchange. Paris city is the main reflection of French cultural policy, so that this city is able to be a great reference for conducting international art festival.

This research includes three examples in Paris city, such as Festival de l’Imaginaire, Paris Quartier d’Été, and Festival d’Automne à Paris. We discovered that a successful festival in cultural exchange should be based on a clear subject, a permanent organization and the proper support from government. Finally, we expect that this studying could offer Taiwan a direction in long-terms operation and to cross-domain cooperation.

第三語言摘要 Partie I – Introduction

L’objet de l’étude, “Recherche sur les Echanges Culturelles par des Festivals à Paris’’, est d’identifier et d’évaluer les effets sur les échanges culturels du déroulement de trois festivals organisés dans la ville de Paris. Les trois festivals de l’ échantillon choisis pour la recherche sont les suivants:
Le Festival de l’Imaginaire
Paris Quartier d’Eté
Le Festival d’Automne à Paris

Les festivals sont une ressource supplémentaire pour le développement des territoires. D’un point de vu économique, les activités culturelles attirent les visiteurs qui développent l’industrie touristique locale. L’hôtellerie, la restauration, le transport, l’installation d’unités économique de soutien aux activités(brasseries, vente de souvenirs, etc.). De plus, on peut observer une hausse de l’emploi si l’on prend en compte les salariés des festivals. De fait, les festivals contribuent aussi à la prospérité d’une région.

Pour ce qui est des effets positifs sur la société, les activités culturelles sont conçues comme un facteur d’animation d’un bassin de vie, d’embellissement, de structuration des espaces urbains ou régionaux, de requalification des quartiers ou de sites dégradés, aussi permettent-elles d’améliorer la qualité et le cadre de vie. Comme les festivals d’une ville représentent l’image et l’esprit local d’un lieu, ils jouent également un rôle en tant que vecteurs d’identité de la population et d’amélioration de l’attractivité d’une ville ou d’une région.

Pour ce qui est de l’aspect culturel, les festivals donnent une occasion de réutilisation et de revalorisation des patrimoines culturels et des bâtiments historiques. Ils encouragent, en outre, les artistes à créer leur nouveaux cries et permettent même la découverte de jeunes talents. On peut ainsi dire des festivals qu’ils sont un lieu où se rassemblent les meilleures conditions pour faire naître de l’art et de la culture.

En ces temps de mondialisation, la vague d’homogénéisation culturelle est de plus en plus vaste, de sorte que les gouvernements de la majorité des pays s’inquiètent de la disparition possible de leur tradition et de leur culture. La France annonce d’abord “l’Exception Culturelle” pour défendre les intérêts de la diversité culturelle française contre la culture américaine. Depuis longtemps déjà, la France est célèbre pour son grand patrimoine culturel. Elle fait de son rayonnement culturel un outil diplomatique et met sa diplomatie au service de la culture (considérée comme un des éléments de son influence). Ainsi, la politique culturelle extérieure et de coopération est une composante de la politique étrangère française. Les deux plus grandes directions de l’administration centrale pour les affaires étrangères de la culture sont la Délégation au Développement et aux Affaires Internationales (DDAI) du Ministère de la Culture et de la Communication et l’Association Française d’Action Artistique (AFAA) du Ministère des Affaires étrangères:


1. Délégation au Développement et aux Affaires Internationales-DDAI
Le célèbre décret N.59-889 du 24 juillet 1959 lors la création du Ministère de la Culture et de la Communication dispose:<Le ministère chargé des affaires culturelles a pour mission de rendre accessible les œuvres capitales de l’humanité, et d’abord de la France, au plus grand nombre possible de Français;d’assurer la plus vaste audience à notre patrimoine culturel, et de favoriser la création des œuvres de l’art et de l’esprit qui l’enrichissent.> L’esprit de ce principe est de diffuser l’art et la culture au plus grand nombre et de mettre la culture au service du peuple français. Pour contrer le phénomène de mondialisation, les objectifs de la diplomatie culturelle sont de faire preuve de solidarité avec les pays en voie de développement (notamment africains) et de mener une politique d’influence avec l’ambition affichée de former les élites des pays émergents : défense de la langue française, promotion de la diversité culturelle, maîtrise de la mondialisation.

Le DDAI se compose d’un 「Secrétariat Général」et de trois structures administratives : 「le Département des Affaires Européennes et Internationales(DAEI)」, 「le Département des Etudes, de la Prospective et des Statistiques」 et 「le Département de l’Education, des Formations, des Enseignements et des Métiers 」. La création de la DDAI élabore, coordonne et évalue les politiques européennes et internationales du ministère chargé de la culture, en liaison avec les autres services, les activités d’étude et de recherche. La DDAI coordonne l’action du ministère en faveur des industries culturelles et du développement du mécénat. Elle soutient et anime aussi les actions du ministère en faveur de la formation, de l’éducation et des enseignements artistiques et culturels.

2. l’Association Française d’Action Artistique-AFAA
Créée en 1992, L’AFAA est l’opérateur délégué du ministère des Affaires étrangères et du ministère de la culture et de la communication pour les échanges culturels internationaux et l’aide au développement dans les domaines des arts de la scène, des arts visuels, de l’architecture, du patrimoine et de l’ingénierie culturelle. Un de ses missions traditionnelles est d’organiser des「Saisons Culturelles Etrangère」(Années de la Chine, du Brésil, de la Lettonie, de l’Arménie, des Cultures Francophones, etc.), qui contribuent à l’accueil en France des cultures étrangères et promeut la diversité culturelle en France.

En effet, toutes les organisations publiques au sein des affaires extérieures de la culture en France sont divisées notamment en trois genres:administrations centrales(DDAI, AFAA, etc.), régionaux(DRAC )et européennes(l’Union Européenne, Réseau International sur la Politique Culturelle, Organisation Mondiale du Commerce, Organisation Internationale de la Francophonie, etc.). Chacune de ces organisations est indépendante mais élaborée avec les autres. C’est pourquoi, le système de l’échange culturel de la France fonctionne avec efficacité et possède une forte capacité d’exécution.


Partie II – Les trois festivals à Paris

Comme Paris est la capitale de la France et qu’elle est toujours le plus important pôle urbain et centre nerveux politique, économique, administratif et culturel, elle a un statut spécifique dans l’organisation administrative française - elle est à la fois ville et département. Les deux collectivités de la Ville de Paris, commune et département sont gérées par une même administration fortement structurée. La「Direction des Affaires Culturelles-DAC」de la ville de Paris a pour mission de valoriser et d’entretenir le patrimoine monumental, civil et religieux, de préserver la mémoire parisienne, de soutenir tous les arts vivants, d’établir de nouveaux liens avec le public, de favoriser la connaissance des cultures étrangères, et d’asseoir le rayonnement international de la vie culturelle et artistique parisienne. Les analisations des trois festivals à Paris au ci-dessus sont de prouver les fonctionnements des échanges culturels par les festivals à Paris.


1. Le Festival de l’Imaginaire-
「La Maison des Cultures du Monde / MCM」 fut créée en 1982 afin de répondre à la nécessité d’appliquer le principe de réciprocité dans les relations culturelles entre la France et le reste du monde. La MCM n’est donc pas une officine gouvernementale chargée de mettre la culture au service des relations internationales, mais un véritable lieu de découverte et d’échange dont la philosophie peut tenir en deux propositions : « C’est en s’affirmant soi-même que l’on devient universel » ; « Enrichissons-nous de nos différences ».

Créé en 1997 à l’initiative de la MCM, le Festival de l’Imaginaire concentre sur une courte période de l’année (février - avril) les efforts de plusieurs institutions parisiennes, régionales et européennes dans le domaine des cultures du monde. Scène ouverte aux peuples et à leurs formes d'expression les moins connues ou les plus rares, le Festival de l’Imaginaire définit sa politique de programmation sur l’exploration, la découverte et la révélation en cherchant à susciter chez le spectateur une perpétuelle curiosité.
Savants ou populaires, traditionnels ou contemporains, minimalistes ou sophistiqués, les spectacles du Festival de l’Imaginaire sont pour la plupart inédits en France. D’autres cependant reviennent, après plusieurs années d’absence, que ce soit pour satisfaire le désir de découverte des nouvelles générations de spectateurs ou pour faire découvrir de nouveaux talents. Ainsi, tout au long du festival se côtoient de grands maîtres de la tradition et de jeunes artistes soucieux d’enrichir et de renouveler un art souvent séculaire.

Le Festival de l’Imaginaire est aussi un espace de réflexion. Colloques, tables rondes, conférences-démonstration sur des thèmes culturels ou des faits de société, sont autant d'événements qui proposent de nouveaux repères et permettent d'élargir notre vision du monde. Présidée par Emile J. Biasini et placée sous la présidence d'honneur du sociologue Jean Duvignaud, la MCM est soutenue par le Ministère de la culture et de la communication, le Ministère des affaires étrangères, la Ville de Paris et l’Alliance Française.


2. Paris Quartier d’Été-
Le festival Paris Quartier d’Eté, créé en 1990, a pour ambition de faire vivre Paris en grand durant l’été, mais aussi de toucher un public nouveau qui a tendance à peu fréquenter les salles de spectacles. Ce festival met en avant une dimension populaire et festive qui correspond tout à fait au projet de la ville en ce domaine, il investit presque exclusivement les lieux de plein air. Depuis 15 ans, le Festival propose une majorité de spectacles gratuits : des concerts de plein air, des spectacles dans la rue ou à travers la ville, des projections de cinéma en lien avec les associations de quartier, mais aussi des rendez-vous payants (15 € maximum) de danse, de cabaret ou de cirque.
Chaque année, Paris Quartier d’Eté organise plus de cent spectacles, invite les artistes du monde entier et attire environ cent mille spectateurs (les parisiens et les visiteurs français ou étrangers). Monsieur Patrice Matinet, directeur du Festival, avait été responsable du 「Théâtre Athenée」. La mission de fonder cette activité lui avait été confiée par le Ministère de la culture. Paris Quartier d’Eté est organisé par l’Été Parisien, subventionnée par la Marie de Paris, le Ministère de la culture et la communication et le Conseil régional d’Île-de-France.


3. Festival d’Automne à Paris-
Créé en 1972 par Michel Guy, le Festival d'Automne à Paris est voué aux arts contemporains. Il a été soutenu par le Président Georges Pompidou. Ouvert sur le monde et fréquenté par un large public, il s'est imposé comme l’un des Festivals les plus importants d’Europe à l’instar de ceux de Berlin, Amsterdam, Vienne et Edimbourg avec lesquels il collabore régulièrement. Depuis la disparition de Michel Guy en 1990, la direction générale est assurée par Alain Crombecque et, la direction artistique par Marie Collin et Joséphine Markovits. André Bénard et Pierre Richard président le conseil d’administration du Festival et Guy de Wouters celui de l’Association des Amis.

Le Festival d’Automne est subventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication, la Ville de Paris ainsi que la Région Ile-de-France. Il bénéficie du soutien de nombreux partenaires privés, particuliers ou sociétés, adhérents à l’association Les Amis du Festival d’Automne à Paris. Il y a quatre missions créées à l’initiative du Festival :
1. Accueillir des oeuvres de référence, inédites en France.
2. Passer commande à des créateurs et produire des oeuvres en collaboration avec de grandes institutions françaises, européennes ou nord-américaines.
3. Présenter et susciter des démarches d’ordre expérimental. Depuis ses débuts, le Festival est attentif à la recherche de formes nouvelles et à l’émergence de jeunes talents.
4. Témoigner des cultures non occidentales ; le Festival a réalisé des programmes importants sur le Japon, la Chine, l’Australie, l’Inde, la Corée, l’Egypte, l’Afrique du Sud, l’Iran et autres.


Partie III – Conclusion

Bien que les trois festivals soient différents de par leur modèle, leur style, les sujets qu’ils abordent, leur façon de fonctionner et leurs buts, ils ont la même idée de l’échange culturel et l’esprit de la respection aux différentes cultures du monde. D’un point de vue général, les trois festivals sont créés et subventionnés par l’Etat français. Cela démontre une insistance du gouvernement français à enseigner l’art et être au service de la culture des peuples.

Comme les trois fondateurs d’activité sont aussi les directeurs des programmes, ils peuvent choisir les spectacles en transmettant précisément l’idée originaire du festival. Ensuite, ces trois festivals sont organisés par un établissement permanent afin qu’ils puissent avoir un plan complet et parfait sur le long terme pour le développement du festival. Par ailleurs, si l’on compare ces trois festivals de ces dernières éditions, on découvre que les sujets des activités à Paris ont une liaison proche de L’AFAA ; autrement dit, les événements à Paris sont le reflet de la politique diplomatique de la culture de la France. De plus, d’après les institutions subventionnant des festivals à divers niveaux de l’Etat, on peut voir que dans l’échange culturel en France s’intègre une association de tous les efforts des différents domaines.

Un festival à grand succès n’est plus une consommation temporaire de l’amusement. Au contraire, il doit être capable d’influencer tout l’environnement artistique local, comme la découverte de jeunes talents, l’enseignement de l’art et de la culture au public, la revalorisation des héritages culturels, mais aussi provoquer la création de chefs d’œuvres classiques et fournir une quantité d’emplois de l’art et du tourisme.

D’après les expériences et les qualités de ces trois festivals de Paris, on peut proposer certaines suggestions pour la réalisation de festivals à Taiwan. Tout d’abord, qu’une coordination d’autorité nationale et locale supporte le fonctionnement des activités culturelles, avec une exécution professionnelle à organiser en permanence le développement du festival, la caractéristique et la notoriété du festival soient établies en évitant une limité de la loi de BOT(Build-Operate-Transfer). Ensuite, une capacité du directeur du festival est importante pour vendre les billets mais aussi maintenir la valeur de l’art. Pour finir, l’esprit d’innovation et de création est l’essence même pour organiser une activité d’art.
論文目次 目 錄
頁次
目錄………………………………………………………………………..I
表目錄……………………………………………………………………..III
圖目錄……………………………………………………………………..III
第一章 緒論……………………………………………………………….1
第一節 研究動機與目的…………………………………………………………….1
第二節 研究範圍與架構…………………………………………………………….4
第三節 研究方法與流程…………………………………………………………….7
第四節 名詞釋義……………………………………………………………………8.
第二章 城市藝術節之行銷與產值………………………………………. 15
第一節 藝術節之源起與定位……………………………………………………….15
第二節 城市藝術節之城市行銷…………………………………………………….27
第三節 城市居民之認同與共識…………………………………………………….34
第四節 城市藝術節之文化產值…………………………………………………….40
第三章 文化交流之價值與挑戰………………………………………….48
第一節 文化相異性與多樣性……………………………………………………….48
第二節 文化交流與文化外交……………………………………………………….55
第三節 文化全球化與在地化……………………………………………………….63
第四節 法國文化交流政策與機構………………………………………………….70
第四章 巴黎城市藝術節………………………………………………….78
第一節 世界文化之窗……………………………………………………………….78
第二節 巴黎想像藝術節…………………………………………………………….82
第三節 巴黎夏日藝術節…………………………………………………………….88
第四節 巴黎秋季藝術節…………………………………………………………….94
第五章 城市藝術節之文化交流助益…………………………………….100
第一節 建構藝術交流平台………………………………………………………….101
第二節 促進多元文化發展………………………………………………………….107
第三節 振興城市文化產業………………………………………………………….110
第四節 提昇城市文化形象………………………………………………………….113
第六章 結論與建議……………………………………………………….116
參考書目…………………………………………………………………..122
附錄一 2005年想像藝術節活動表單………………………………….129
附錄二 2005年夏日藝術節活動表單………………………………….131
附錄三 巴黎秋季藝術節行政組織架構…………………………………134
附錄四 1998-2004年巴黎秋季藝術節節目活動表……………………135
附錄五 台北藝術節一至六屆活動表單………………………………..151
附錄六 台北藝術節一至六屆內容走向分析…………………………..163
外文機構名稱與縮寫整理………………………………………………..164
外文人名索引……………………………………………………………..168

表目錄
表2-1-1 藝術節籌辦要項……………………………………………………. 19
表2-1-2 國際城市藝術節分類表……………………………………………. 21-23
表2-1-3 節慶活動產生之衝擊………………………………………………. 25-26
表2-2-1 藝術節文化行銷效益………………………………………………. 33
表2-3-1 文化認同的三個層面………………………………………………. 37
表2-4-1 產業生產鍊…………………………………………………………. 43
表2-4-2 產業生產鍊與藝術節牽涉之對象相互對照………………………. 43
表2-4-3 藝術節文化產業之效益……………………………………………. 47
表3-4-1 1999-2006年「外國文化季」主題一覽表………………………… 77
表4-1-1 2004年與2005年巴黎支出預算比較……………………………… 83
表4-4-1 巴黎秋季藝術節近六屆售票情況…………………………………. 98
表4-4-2 巴黎秋季藝術節歷年主題…………………………………………. 100
表5-1-1 藝術節案例比較圖表………………………………………………. 101-102
圖目錄
圖1-2-1 研究發展層次說明圖………………………………………………. 5
圖1-2-2 研究架構說明圖……………………………………………………. 6
圖2-1-1 藝術節牽涉之相關機構圖…………………………………………. 20
圖2-1-2 文化、社會、經濟發展三角鏈……………………………………. 24
圖2-1-3 活動規模與衝擊大小………………………………………………. 26
圖2-2-1 城市象徵之決定過程………………………………………………. 29
圖2-2-2 國際城市藝術節行銷模式…………………………………………. 33
圖3-2-1 傳播交互作用模式…………………………………………………. 62
圖3-4-2 法國外交部1999年至2004年預算成長圖………………………. 74
圖3-4-3 2004年國際合作與發展的項目比例……………………………… 75
圖5-1-1 藝術節交流平台角色關係圖………………………………………. 102
圖5-1-2 法國國際音樂節聯盟針對六十三個藝術節之支出比例調查……. 105
參考文獻 參考書目暨文獻資料-

中文書目
【專書】:

王逢振,《文化研究》,台北,揚智文化事業2000。

林正儀,《考察澳洲雪梨1995年國際音樂節活動報告》,台北,行政院文化建設委員會1996。

段家鋒,《論文寫作研究》台北,三民書局,1995。

高宣揚,《布爾迪厄》,台北,生智出版社, 2002。

馬起華,《認同與投射》,台北,新中國出版社,1968。

陳振堯,《法國文學史》,台北,天肯出版社,1995。

陳德禹,《論文寫作研究》,台北,三名書局,1995。

陳萬淇 等主編,《個案研究法》,,台北,華泰書局,1995。

陳學明,《文化工業》,台北,揚智文化事業,1996。

張瓊慧,《認識文化創意產業:行政院文建會主委陳郁秀特輯》,台北,生活美學館,2003。

張苙雲編,《文化產業:文化產業的結構分析》,,台北,遠流出版社,2000。

陶東風等編,《文化研究》,北京,中央編譯出版社,2003。

辜振豐,《布爾喬亞-慾望與消費的古典記憶》,台北,城邦出版社,2003。

黃俊英,《行銷管理─策略性觀點》,台北,華泰文化出版社,2000。

彭多林,《英國愛丁堡藝術節考察報告》,台北,行政院文化建設委員會,1995。

鄒明智,《法國文化行政》,台北,行政院文化建設委員會,1990。

葛永光,《文化多元主義與國家整合》,台北,正中書局,1991。

楊雪冬,《全球化》,台北,揚智出版社,2003。

楊駿,《社會學》,台北,高點文化,2005。


【譯書類專書】:

ALLEN Johnny等著,(陳希林、閻惠群譯),《節慶與活動管理》
(Festival and Special Event Management, Second Edition),台北,五觀藝術管理,2004。

BRUNO S.Frey,(蔡宜真、林秀玲譯),《當藝術遇上經濟:個案分析與文化政策》(Art & Economics-Analysis &Cultural Policy),台北,典藏,2003。

David Held and Anthony McGrew,(林祐聖、葉欣怡譯),《全球化與反全球化》(Globalization and Anti-Globalization),台北,弘智出版,2005。
FERRENT Joan著,(李茂興、徐偉傑譯),《社會學:全球性的觀點》
,台北,弘智出版,1998。

HATCH, Elvin,(于嘉雲譯),《文化與道德》(The Culture and Morality : The Relativity of Values in Anthropology),台北,時報出版,1994 。

HEINRICHS Werner,(吳佳真、于禮本譯),《文化管理A-Z》(Kulturmanagement von A-Z),台北,五觀藝術管理,2004。

HELL,Victor,(翁德明譯),《文化理念》(L’idée de Culture),台北,遠流出版社
,1990。

HUNTINGTON Samuel主編,(康敬貽等譯),《全球化的文化動力-當今世界的文化多樣性》(Many Globalizations),北京,新華出版,2004。

HUNTINGTON Samuel主編,(王柏鴻譯),《杭廷頓&柏格看全球化大趨勢》
(Many Globalizations : Cultural Diversity in the Contemporary World),台北
,時報出版,2002。

KOLTER Philip,(羅漢等譯),《科特勒深探大亞洲:人潮、金潮與地方再造》
(Merketing Asian Places:attracting investment, industry, and tourism to cities, states,
and nations),台北,商智文化,2002。

RENTSCHLER Ruth 主編,(羅秀芝譯),《文化新形象—藝術與娛樂管理》
(Shaping Culture / Arts & entertainment management),台北,五觀藝術管理,2003。

STOREY Hohn,(張君玫譯),《文化消費與日常生活》(Cultural Consumption and Everyday Life),台北,巨流圖書,2002。

WARNIER Jean-Pierre,(吳錫德譯),2003,《文化全球化》(La Mondialisation de la culture),台北,麥田出版社。

WILLAMS Raymond,(彭淮棟譯),1985,《文化與社會:1780-1950英國文化觀念之發展》(Culture and society,1780-1950),台北,聯經。

BECH Ulcich,(孫治本譯),1999,《全球化危機》(Was ist Globalisierung?),台北,台灣商務印書館。


【研討會刊物】:

<第一屆文化研究國際學術研討會—全球化與文化研究>,台北,國立台灣師範大學文學,2002。

<二00二年文建會文化論壇系列實錄-人文歐洲城市節慶>,台北,王壽來編整,行政院文化建設委員會,2003。

<東吳大學外國語文學院2004年校際學術研討會-『全球化與在地化』>,
東吳大學外國語文學院,2004。

<表演藝術經紀人研討會-『曙光計畫』>,行政院文化建設委員會,2004。

<2005第二屆台北公共藝術節-大同新世界國際研討會講座>,台北市政府,2005。

<2005年台灣藝文工作者赴法參訪成果發表會>,國家文化藝術基金會,2005。


【相關文章】:

于國華,2003,<文化.創意.產業--十年來臺灣文化政策中的「產業」發展>,《典藏今藝術》,128期,頁46-49。

王友輝,2003,<雨中「梁祝」搭建共同記憶—評台北藝術節「梁山伯與祝英台」>,《表演藝術》,121期,頁34-37。

包靜怡,2004,<打開古城門看見新台北—第六屆台北藝術節>,《臺北畫刊》,441期,頁50-55。

吳宗瓊,<部落觀光慶典活動影響之研究-遊客認知面向的探討>,《旅遊管理研究》,第2卷第2期,2002,頁39-56。

李翠瑩,<飛掉六億新台幣—半世紀首度罷工的亞維儂藝術節>,《文化視窗》,55期,2003,頁80-83。

許允斌,<偉大的城市,必定是文化的城市>,《台北畫刊》,416期,2001,頁64-67。

許允斌,<「可嬉的理想城市」--關於臺北市的藝術文化與社區規畫>,《台北畫刊》,416期,2001,頁59-63。

林志明,<藝術節慶與城市再生--好地方:2001臺中國際城市藝術節>,《典藏今藝術》,114期,2002,頁61-63。

梁蓉、王凌莉、祺雅媚,<文化外交>,,《表演藝術》,57期,頁54-70。

張婉真,<從「趨勢」計畫談法國國際文化交流政策>,《歷史文物》,11期,頁65-69。

臺新藝術獎觀察團委員,<藝術節慶化?>,《典藏今藝術》,137 期,頁86-93,2004。

黃海鳴,<藝術與交互觀點的介入--片面的閱讀臺中國際藝術節「好地方」>,《藝術家》,54期,2002,頁234-239。


【學術論文】:

《台北公辦藝術節活動發展之探討-從全國文化季到台北藝術節》,2003,台北藝術發展協會




【碩博士論文】:

李思薇,《文化事件中的停駐與遊走--以城市節慶彌拼台北的文化生活圖象》,台北,國立台灣大學建築與城鄉研究所碩士論文,2005。

吳淑鈴,《台灣「國際藝術節」建構之研究》,嘉義,南華大學美學與藝術管理研究所碩士論文,2001。

馬元容,《從傳統節慶到新公共平台-以台北縣為例》,台北,國立台北藝術大學藝術行政與管理研究所碩士論文,2003。

馬群傑,《以形象發展推動地區行銷之策略與案例》,高雄,國立中山大學公共事務管理研究所碩士論文,1998。

陳韋妢,《地區行銷與城市競爭力營造之研究》,台南,立德管理學院地區發展管理研究所碩士論文,2003。

黃聿卉,《從法國經驗看藝術節對發展地方文化產業之影響》,台北,淡江大學歐洲研究所碩士論文,2005。

粘耿嘉,《全球化文化衝擊下的法國文化產業策略》,台北,淡江大學歐洲研究所碩士論文,2002。

廖繼仲,《城市風格型塑之研究》,臺南,國立成功大學都市計畫研究所碩士論文,2000。

駱焜祺,《觀光節慶活動行銷策略之研究-以屏東縣黑鮪魚文化觀光季活動為例》,台北,國立中山大學公共事務管理研究所碩士論文,2002。

林錇欣,《節慶活動產業化之研究》,高雄,國立中山大學藝術管理研究所碩士論文,2003。


西文資料:
【專書】

ARVERS, Isabelle, et les étudiants du DESS Menagement Culturel en Europ Institut d’Etudes Européennes Université Paris VIII, La Contribuion de six festivals française au dévelopment local, La documentation française,Paris, 1997

BEAULIEU Bernard et DARDY Michèle, Histoire Administrative du Ministère de la Culture 1959-2002—Les services de l’administration Centrale, Commite d’histoire du ministère de la Culture, Paris, 2002

BENHAMOU, Française, L’économie de la culture, La Découverte,Paris, 2000

BENITO, Luc, Les festivals en France- marches,enjeux et alchimie, L’Harmattan, , Paris, 2001

DJIAN, Jean-Michel, La Politique Culturelle, Le monde éditions , Paris, 1997

ETHIS,Emmanuel, Avignon, le public reinventé: Le festival sous le regard des sciences sociales, Paris, La documentation française, 2002

SCARPETTA, Guy, Le festival d’automne de Michel Guy, Paris, 1992

LUCCHINI, Française, La culture au service des Villes, Anthropos, Paris, 2002


【期刊與研究報告】

COLLIN-LACHAUD, Isabelle, Marketing relationnel et festival : le cas des Francofolies, Deauville, Act du 17 ème congrès international de l’AFM , 2001

GREENHILL, Pauline, Festival, anti-festival, contre-festival, non-festival,<Ethnonlgies>, No.23, Canada, 2001

MERCIER, Sophie, Tourisme culturel et festivals, Memoire HEC, Paris, 2004


【參考網站】:

UDN聯合書報攤 http://mag.udn.com/mag/newsstand/index.jsp
文建會 http://www.cca.gov.tw/
文建會國際藝術節網站 http://www.cyberstage.com.tw/index.jsp
台北市文化局 http://www.culture.gov.tw/home_c.htm
台北藝術推廣協會網站 http://www.taf.org.tw
台北藝術節 http://www.tpeart.org.tw/
巴黎秋季藝術節官方網站 http://www.festival-automne.com/
交通部觀光局 http://www.taiwan.net.tw/lan/cht/index/index.asp
亞維儂藝術節官方網站 http://www.festival-avignon.com/
法國HEC學院學術網站 http://thesesophiediane.free.fr/
法國文化部文化網絡 http://www.culture.fr/
法國文化部官方網站 http://www.culture.fr/
法國文化部研究發展處 http://www.culture.gouv.fr/dep/
法國世界報(Le monde) http://www.lemonde.fr/
法國檔案管理局 http://www.ladocfrancaise.gouv.fr/
法國觀光工程辦事處 http://www.afit-tourisme.fr/
知識台灣•戀戀台灣 http://home.kimo.com.tw/liutaho/
國際藝術推廣協會 http://www.ifea.com/
歐洲藝術節資訊中心 http://euro-festival.net/

論文使用權限
  • 同意紙本無償授權給館內讀者為學術之目的重製使用,於2006-07-13公開。
  • 同意授權瀏覽/列印電子全文服務,於2007-07-13起公開。


  • 若您有任何疑問,請與我們聯絡!
    圖書館: 請來電 (02)2621-5656 轉 2281 或 來信