淡江大學覺生紀念圖書館 (TKU Library)
進階搜尋


下載電子全文限經由淡江IP使用) 
系統識別號 U0002-0207200813553500
中文論文名稱 沙特哲學中的自由問題
英文論文名稱 Problems of liberty in Sartre's philosophy
第三語言論文名稱 Problèmes de liberté chez Sartre
校院名稱 淡江大學
系所名稱(中) 法國語文學系碩士班
系所名稱(英) Department of French
學年度 96
學期 2
出版年 97
研究生中文姓名 郭立芬
研究生英文姓名 Li-Fen Kuo
學號 692270142
學位類別 碩士
語文別 中文
口試日期 2008-06-23
論文頁數 99頁
口試委員 指導教授-林春明
委員-黃筱慧
委員-鄭安群
中文關鍵字 沙特  自由  意識  存在  自欺  時間性  介入 
英文關鍵字 Sartre  liberty  conscience  being  bad faith  temporality  engagement 
第三語言關鍵字 Sartre  liberte  conscience  etre  mauvaise foi  temporalite  engagement 
學科別分類 學科別人文學語言文學
中文摘要 沙特在一九四三年出版的哲學著作《存在與虛無》中,討論人的存在和世界之間的問題。他認為人之所以存在,正是由於人是自由的,而人的自由從「意識的虛無」表現出來。意識對存在提出疑問、然後否定,隨之而來的虛無告訴人們:人擁有自由,甚至人就是這個自由。接著,因為缺乏方向,「焦慮」產生了—焦慮不知該如何是好。在沒有勇氣迎向自由的情形下,多數人選擇「自欺」;而勇於面對的人,他們就會選擇、計畫,然後行動。此外,人的自由化是在時間流逝的過程中完成的。
以上是沙特哲學中「自由」的要義。而且他將這些哲學概念符融入其他形式的作品,包括小說、劇本,以及評論文章等。例如貫穿中篇小說《噁心》中的是「偶然性」概念,這是沙特存在思想的起點;或另外三卷本的長篇小說《自由之路》,書中的人物們隨著時間的演進,以不同的態度和方式面對自由,最後都達到不同的結果。
本論文從《存在與虛無》出發,共分四個章節:第一章意識對存在的體驗,描述「意識」和「存在」的關係,引出「自由」的起源;第二章自由的意義則進一步分析行動、選擇和處境。前兩章並以上述兩部小說的主角羅岡丹和馬蒂厄為例來討論。第三章時間性和存在描述三種時間性:原始的(現象學的)、心理的和世界的,說明人如何為原始的時間性,在心理和世界的時間中又是如何存在;最後,在第四章自由衍生的問題,要透過沙特的時代和生平經歷,談論他的自由思想在當時的影響,以及後來受到其他新的思想(如結構主義和後結構主義)衝擊的原因。
英文摘要 In 《Being and Nothingness》 (1943), Sartre discusses the problems between the human being and the world. He believes that human being is liberty who is based on "nothingness of conscience". To another existence, the conscience interrogates and then negates. After that, the nothingness tells us: people have liberty, even they are liberty. Following that, due to lack of courage, "anxiety" comes – people feel anxious because they don’t know how to do. Thus, as most people dare not confront their liberty, they take an attitude of "bad faith". And others who dare face the liberty can choose, plan and act. In addition, people liberalize with the efflux of time.
All above is the essence of Sartre’s "liberty" and he also transferred the philosophic concepts into other forms, including novels, dramas and commentaries. For example, "contingency" in 《Nausea》 is the origin of his philosophy; or in 《The Road to Freedom》 (I & II: 1945; III: 1949), the characters face their liberty, with the passing of time, in varied ways and attitudes. Finally, all they have different results.
The thesis starts from 《Being and Nothingness》 and contains four chapters: in chapter 1, we describe the relation between "conscience" and "existence" to find out the origin of "liberty"; in chapter 2, we analyze "action", "choosing" and "situations". Besides, we also introduce Roquentin and Madieu, the characters in those two above-mentioned novels, in chapter 1-2. In chapter 3, three kinds of "temporalities" - original (phenomenal), mental and universal – are observed for explaining how human beings, as an elemental temporality, exist respectively in mental and universal temporalities; eventually, in chapter 4, we try to comment, through Sartre’s life, the influences of his philosophy over the 20th century and why it was impacted later by other school of thoughts that came later (like structuralism and post-structuralism).
第三語言摘要 Partie 1 Introduction

Jean-Paul Sartre (1905-1980) est philosophe et écrivain français ainsi que critique du vingtième siècle. Auteur prolifique, Sartre laisse derrière beaucoup d’œuvres, sous les forme de romans – 《La nausée》 (1938) et《 Les chemins de la liberté》 (tome 1& II en 1945; tome 3 en 1949), d’écrits philosophique – 《L’être et le néant》 (1943) et Critique de la raison dialectique (1960), en plus, de pièce de théâtre, et d’essais littéraire ou politique. Ses œuvres, au sujet de “liberté humaine”, a marqué une époque.

Son enfance lui apporte une “liberté générale”: Le petit Sartre ne connaît pas son père qui est mort peu après sa naissance. Et puis, il vit avec sa mère et les parent de celle-ci. Il est sans doute libre puisque tous les “grands” le choye, en particulier le grand-père – la seule puissance paternelle dans la famille. Sartre a dit: “Ma liberté s’exprimait par des choix de petite envergue, comme par exemple de xhoisir un aliment ou un autre pendant un repa; me promener ou entrer dans un magasin me suffisait.”(de Beauvoir, Simone 1981: 494)

Jusqu’à ses études au Lycée Henri IV, Sartre a su la liberté philosophique. Mais c’est la phénoménologie de Husserl (1859-1938) dont il complète son initiation à la philosophie existentiale – en 1933 et 1934, Sartre a pris la succession de Raymond Aron (1905-1983) à l’institut français de Berlin. D’après Husserl, il y a une “intentionnalité” dans la conscience humaine. Cette conscience de conscience est le point de la source de la philosophie chez Sartre. En 1943, il a publié 《L’être et le néant》, où il fait le point et approfondit les bases théorique de son système de pensée. Après cela, Sartre a connu un succès et une grande notoriété. Dans l’histoire de la philosophie française, 《L’être et le néant》 est une œuvre très spéciale. A ce moment-là, les règles et croyances sont déjà détruits, alors les hommes espèrent trouver ses valeurs.

Dans la vie de Sartre, il a deux phases coupée par la Seconde Guerre mondiale. Avant la guerre, il n’a pas de conscience politique. Pendant la guerre, Sartre est recruté comme soldat météorologiste. L’expérience de la guerre et de la vie en communauté le transforment du tout au tout et c’est pourquoi qu’il choisir d’engager sous forme de ses écrits.

Sartre travaille sérieusement et son temps de travail est régulier – huit heures par jour et neuf mois par an. Exactement, à son avis, la liberté de l’homme est une temporalité parce qu’un homme libre doit faire indispensablement face à la temporalité. Donc, la temporalité est aussi une notion importante dans sa pensée.

La gloire de Sartre favorise l’existentialime pendant la première moitié du vigntème siècle. Pourtant, à la fin de l’année 50, le structuralisme s’élève. Les structuraliste estiment que l’essence de l’homme et de la société traite plus les problèmes philosophiques que le soi de l’existentialisme. Dorénavant, Sartre connaît un nouveau courant de la pensée.

Il y a trois parties dans ce résumé: dans le premier partie, on explique la rencontre entre l’être en-soi et l’être pour-soi – c’est un mouvement de la conscience humaine; dans le deuxième partie, on commente le sens de la liberté dans l’existentialisme de Sartre, contenant “agir”, “choisir” et “la liberté en situations”. D’ailleurs, on parle de la “temporalité” pour connaître le procédé de “passé – présent – avenir” de la liberté humaine; Enfin, dans le quatrième chapitre, on discute les problèmes de liberté chez Sartre, par exemple la responsabilité humaine, son engagement littéraire et politique.

Partie 2 Rencontre entre le en-soi et le pour-soi

Sartre distingue l'être en deux modalités: l'être pour-soi et l'être en-soi. L'en-soi, c'est la manière d'être de l'objet inanimé qui n’apparaît qu’avec le pour-soi. Le pour-soi, en revanche, identique à l’être de l’homme, est le sujet libre qui constamment crée sa propre existence. C’est-à-dire, l'homme se distingue de l'objet, en ce qu'il a conscience d'être, conscience de sa propre existence, c'est l'être pour-soi. Cette conscience crée une distance entre l'homme qui “est” et l'homme qui prend conscience d'être. L’analyse part du problème du rapport existant entre ces deux modes de l’être.

Selon l’idée d'intentionnalité reprise de Husserl, toute conscience est conscience de quelque chose. Une “attitude interrogative” est donc la plus fondamentale. L’attitude interrogative amène une négativité possible – “non-être”. Avec le mouvement de la conscience de l’homme, il y a un “néant”. Proprement dit, par la négation, un être est posé et rejeté au néant. Le néant devient la première condition pour interroger.

Par la série de négation, l’homme se constitue lui-même et, à la fois, sa liberté. Et puis, le néant est sécrété entre l’être de la conscience humaine et l’être de la chose. Mais d’où vient le néant? Au point de vue de Sartre, le néant n’est pas, le néant est “été”. Alors qu’il doit exister un être par quoi le néant vient aux choses. On sait que le non-être de la négation est une possibilité: “Cette possibilité pour la réalité-humaine de sécréter un néant qui l’isole, Descartes, après les Stoïciens, lui a donné un nom: c’est la liberté.”(Sartre 1943: 59) Ainsi, l’identification de l’être de l’homme avec la liberté est claire: “L’homme n’est point d’abord pour être libre ensuite, mais il n’y a pas de différence entre l’être de l’homme et son être-libre.”(Sartre 1943: 60) Il est impossible de distinguer la liberté et l’être de la réalité-humaine.

Si l’homme est conscient d’être, il peut prendre une certaine manière pour faire face à son passé et à son avenir: c’est dans l’angoisse que l’homme prend consciencede sa liberté. Il y a deux types de l’angoisse – “l’angoisse devant l’avenir” et “l’angoisse devant le passé”. Toutes les deux angoisses sont la saisie réfléxive de la liberté par lui-même. Pourtant, l’homme, pour s’échapper de l’angoisse, peut choisir une attitude – c’est “la mauvaise foi”.

La mauvaise foi n’est pas du tout “mensonge” parce qu’en structure de la mauvaise foi, la dualité du trompeur et du trompé n’existe pas. Dans la mauvaise foi, l’homme se fait une “chose”, peut-être de soi-même ou davant les autres. L’acte premier de mauvaise foi est pour fuir ce qu’on ne peut pas fuir, pour fuir ce qu’on est. En ce cas, l’homme agit selon les morales et les valeurs sociales – c’est un “esprit de sérieux” chez Sartre, comme 《la Nausée》: A Bouville, les habitants ont une vie tranquille – travailler, manger, dormir, se promener. Mais, un jour, Roquentin commence à le cœur barbouillé dès qu’il est conscient du monde. Sartre a publié 《la Nausée》 en 1938 dont la “contingence” est sujet le plus important. A ce moment-là, sa notion de la liberté reste encore au niveau individualiste.

Partie 3 Liberté et Temporalité

L’homme, en raison de son essence qu’étant le pour-soi, est la réalisation permanente de ses possibilitiés. L’existence humaine est un “projet”. C'est ainsi que, pour Sartre et les existentialists athée, “l'existence précède l'essence”. Sartre critique donc “l’autonomie” de la liberté cartésienne: “Et la liberté cartésinne rejoint ici la liberté chrétienne, qui est une fausse liberté: l’homme cartésien, l’homme Chrétien sont libre our le Mal, non pour le bien l’Erreur, non pour la Vérité.”( Sartre 1947: 304) Dieu ou essence humaine, n’importe lequel, n’est pas possibilité de l’homme libre. L’homme, en effet, n’est rien d’autre que ce qu’il se fait. “…rien ne fait exister la valeur, si ce n’est cette liberté qui du même coup me fait exister moi-même…5»

L’homme atteint la possibilité par ses actes. “La condition première de l’action, c’est la liberté.(Sartre 1943: 477) D’abord, une action est par principe intentionnelle – l’homme sais ce qu’il fait et réalise intentionnellement un projet conscient. L’acte est donc l’expression de la liberté. Cependant, la liberté n’a pas d’essence parce que je ne peux pas décrire une liberté qui est commune à l’autre et à moi-même. Au contraire, la liberté est fondement de toutes les essences puisque l’homme dévoile l’essences en dépassant le monde vers ses possibilités.

Ainsi, la relation entre l’action et la liberté s’établit: l’action de la liberté est choix de moi-même. Lorsque l’angoisse dévoilée manifeste notre liberté à notre conscience, elle est témoin de projet initial vers nos possibilités. Nous sommes perpétuellement engagés dans notre choix parce que nous projetons l’avenir par notre être libre. En somme, liberté, choix, néantisation, temporalisation, ne font qu’une seule et même chose.

Selon Sartre, l’homme pour-soi, qui existe en structure de « passé – présent – futur », est la temporalité. Le passé est en soi puisqu’il est fini et fixé. Je suis et ne suis pas en même temps mon passé. Et à la diffénce du passé, le présent est pour-soi. Le sens du présent, c’est “la présence à…”. Quant au futur, c’est par la réalité-humaine qu’il arrive dans le monde. Mais je ne suis pas encore mon avenir qui m’attend au-delà. Par suite, dans le temps, les pour-soi est ses propres possibles sur le mode du “n’être pas” et mes possibles apparaissent dans mon monde.

Certes, l’homme peut choisir son essence avec sa liberté, et néanmoins nous ne pouvons pas toujours modifier nos situations – la place, le passé, les entours, le prochain et la mort – à notre gré. Cette remarque ne trouble pas Sartre: “Le coefficient d’adversité des choses, en particulier, ne saurait être un argument contre notre liberté, car c’est par nous, c’est-à-dire par la position préalable d’une fin, que surgit ce coefficent d’adversité.”(Sartre 1943: 527) Alors la situation n’est pas un danger pour la liberté mais une aide qui permet le surgissement de la liberté. En un mot, la situation est hors du projet libre de l’homme: comme Mathieu dans 《Les Chemins de la Liberté》, il cherche sans cesse à poursuivre la liberté mais il ne fait rien. Jusqu’à la guerre, il vit en communauté et remplace de la liberté individualiste par la liberté commune. Ce sont juste les expérience de Sartre pendant la Seconde Guerre mondiale.

Partie 4 Problèmes de liberté

Etant condamné à être libre, l’homme porte le poids du monde tout entier sur son épaule. C’est-à-dire, l’homme est responsable du monde et de mui-même en tant que manière d’être. Sartre a dit: “Cette responsabilité absolue n’est pas acceptation d’ailleurs: elle est simple revendication logique des conséquences de notre liberté.”(Sartre 1943: 598) Je suis donc responsable de tout.

La guerre a doublement coupé la vie de Sartre en deux : auparavant anarchiste individualiste; après, il se transforme en militant engagé et politiquement suractif; enfin, il devient même une sommité internationale. Sartre a décidé son engagement politique au travers des ses articles. En 1945, Sartre, Simone de Beauvoir (1908-1986) et ses amis ont créé une revue - 《Les Temps modernes》. Pourtant, à cause de sa tendance politique à la gauche, beaucoup de ses amis - comme Albert Camus (1913-1960), Maurice Merleau-Ponty (1908-1961) et Raymond Aron - ont peu à peu été en froid avec lui.

Sartre présente le marxisme comme “horizon philosophique indépassable de notre temps”. Après avoir observé et analysé l'existence et la liberté de l'homme en tant qu'individu, Sartre s'est interrogé sur l'existence d'une conscience collective et son rapport avec la liberté individuelle. Dans sa 《Critique de la raison dialectique》 (1960) Sartre affirme que la liberté de l'homme est aliénée par les sociétés féodales ou capitalistes. Dans les sociétés aliénées, il analyse comment les libertés individuelles peuvent conduire à un effet opposé à l'intention générale et à l'aliénation de la liberté collective. Il suggère alors d'inverser le processus : le groupe doit pouvoir décider de regrouper les libertés individuelles pour permettre le développement de l'intention générale. Sartre pense que cette sorte d'aliénation de la liberté individuelle doit être librement choisie et s'oppose ainsi à toute forme de totalitarisme.

Après cela, l'existentialisme semble en perte de vitesse : dans les année 1960, l'influence de Sartre sur les lettres françaises et l'idéologie intellectuelle diminue peu à peu, notamment face aux structuralistes comme l’ethnologue Claude Lévi-Strauss (1908-), le philosophe Michel Foucault (1926-1984) et Roland Barthes (1915-1980), ou le psychanalyste Jacques Lacan (1901-1981). Le structuralisme est en quelque sorte l'ennemi de l'existentialisme: il n'y a en effet dans le structuralisme que peu de place pour la liberté humaine, chaque homme étant imbriqué dans des structures qui le dépassent et sur lesquelles il n'a pas prise. La discussion entre l’existentialisme de Satre et le structuralisme s’est temporairement arrêtée pendant les événements de mai 1968.

Partie 5 Conclusion

Dans ce mémoire, on cherche à analyser la liberté chez Sartre en suivant ses écrits littéraire. Selon lui, même si la guerre s’approche, l’homme a encore confiance dans sa liberté. Nous pouvons prétendre aux valeurs propres par “choisir”, “projeter” et “agir”. Cependant, nous devons aussi lutter contre le pouvoir et l’injuste pour la liberté des autres. C’est le sens de “l’engagement” de Sartre après la Seconde Guerre mondiale. Et alors, il a engagé d’une manière d’écrire.

Après tout, on essaie de lancer, lisant les écrits philosophiques et littéraires de Sartre, trois plans considérable suivants:
(1) On doit rechercher sa “philosophie sous les autres formes”: ce sont les romans et les dramas.
(2) On doit continuer les problèmes “éthiques” de la liberté, par exemple la morale.
(3) On doit réfléchir sur “le pour-soi” et “la créativité” dans le nouveau siècle. Car il y a, à présent, des nouvelles problèmes sur la nature et la culture dans le monde.
論文目次 緒論 p.3
I. 研究動機 p.3
II. 研究方法 p.7
III. 論文架構 p.9
第一章 意識對存在的體驗 p.11
第一節 從現象學探索存在的意義 p.13
第二節 從虛無探討人與世界的關係 p.17
第三節 由焦慮到自欺 p.23
第四節 當自為遇到自在—《噁心》p.27
第二章 自由的意義 p.31
第一節 對價值和可能性的超越 p.33
第二節 行動與選擇 p.37
第三節 處境中的自由 p.41
第四節 自由和存在—《自由之路》 p.45
第三章 時間性和存在 p.50
第一節 現象學的時間性 p.52
第二節 整體的時間性 p.56
第三節 心理的時間性 p.61
第四節 世界的時間 p.65
第四章 自由衍生的問題 p.69
第一節 個人的責任與介入 p.71
第二節 自由與社會主義的矛盾 p.77
第三節 與新思潮的紛爭 p.83
結論 p.86
參考書目 p.91
參考文獻 I. 沙特作品書目(依出版年排序)

Sartre, J-P., L’imagination, Paris: P.U.F., 1936
─—, La nausée, Paris: Gallimard, 1938
─—, L’être et le néant: Essai d’ontologie phénoménologique, Paris: Gallimard,
1943
─—, Les Chemins de la Liberté I: L’âge de raison, Paris: Gallimard, 1945
─—, Situations I: essais critiques, Paris: Gallimard, 1947
─—, Situations II: Littérature et engagement, Paris: Gallimard, 1948a
─—, Qu’est-ce que la littérature?, Paris: Gallimard, 1948b
─—, Les Chemins de la Liberté III: La mort dans l’âme, Paris: Gallimard,1949
─—, Questions de méthode, Paris: Gallimard: 1960
─—, Les mots, Paris: Gallimard, 1964a
─—, Situations IV: Portraits, Paris: Gallimard, 1964b
─—, Les Chemins de la Liberté II: Le sursis, Paris: Gallimard, 1972
─—, L’existentialisme est un humanisme, Paris: Gallimard, 1996
─—, La transcendance de l’Ego, Paris: VRIN, 2003


II. 沙特中譯書目(依出版年排序)

張靜二譯,《沙特隨筆》,台北:志文,1985
魏金聲譯,《影像論》,台北:商鼎,1992
桂裕芳,《嘔吐》,台北:志文,1997
潘培慶、楊永寬等譯,《薩特哲學論文集》,安徽:安徽文藝,1998
陳宣良等譯、杜小真校,《存在與虛無》,台北:貓頭鷹,2002a
潘培慶譯,《沙特的詞語:讀書與寫作的回憶》,台北:左岸,2002b
沈志明、艾珉主編,《薩特文集》(1~8卷),北京:人民文學,2005
杜小真,《自我的超越性》,北京:商務印書館,2005


III. 其他相關專書

【中文、譯文書目】

中央電視台《大國崛起》節目組編著,《法國》,北京:中國民主法制出版,
2006
王增進,《後現代與知識份子社會位置》,北京:中國社會科學,2003
牟宗三、李達生等編著,《存在主義與人生問題》,九龍:大學生活社,1971
全增霞主編,《西方哲學史》(上下冊),上海:人民,1983
呂一民,《20世紀法國知識份子的歷程》,浙江:浙江大學,2001
杜小真,《存在和自由的重負》,山東:人民,2002
─—,《薩特引論》,北京:商務印書館,2007
何林,《薩特:存在給自由帶上鐐銬》,瀋陽:遼海,1999
吳圳義,《法國史》,台北:三民,1995
吳岳添,《薩特傳》,北京:新世界,2003
周憲主編,《文化現代性精粹讀本》,北京:中國人民大學,2006
李利軍編著,《沙特:二十世紀知識份子偉大榜樣》,台北:婦女與生活社,
2000
尚杰,《歸隱之路—20世紀法國哲學的蹤跡》,南京:江蘇人民,2002
柳鳴九,《法蘭西文學大師十論》,上海:復旦大學,2004
高宣揚,《結構主義》,台北:遠流,1992
─—,《存在主義》,台北:遠流,1993
─—,《沙特傳》,台北:萬象,1994
─—,《當代社會理論》(上下卷),台北:五南,1998
─—,《當代法國哲學導論》(上下卷),上海:同濟大學,2002
─—,《當代法國思想五十年》(上下卷),北京:中國人民大學,2005
─—,《薩特的密碼》,上海:同濟大學,2007
黃忠晶,《百年薩特:一個自由精靈的歷程》,北京:中央編譯,2005
楊昌龍,《存在主義的藝術人學:論文學家薩特》,西安:西北大學,
1998
鄔昆如,《現代哲學趣談》,台北:東大,2002
劉載福,《存在主義哲學與文學》,台中:普天,1976
Althusser, Louis,陳墇津譯,《保衛馬克思》(Pour Marx),台北:遠流,
1995
Althusser, Louis & Balibar, Etienne,李其慶和馮文光合譯,《讀《資本論》》
(Lire ‘Le Capital’),北京:中央編譯,2001
Aron, Raymond,賴建誠譯,《雷蒙.艾宏:入戲的觀眾》,台北:聯經,
1992
Aronson, Ronald,章樂天譯,《加繆和薩特:一段傳奇友誼及其崩解》
(Camus & Sartre, amitié et combat),上海:華東師範大學,2005
Balibar, Renée,胡其德譯,《法國文學史》(Histoire de la littérature
française),台北:麥田,2002
Barrett, William,彭鏡禧譯,《非理性的人—存在哲學研究》,(Irrational
Man – A study in Existential Philosophy),台北:志文,1977
Barthes, Roland,李幼蒸譯,《寫作的零度:結構主義文學理論文選》(Le
degré zéro l’écriture),台北:時報,1991
de Beauvoir, Simone,楊翠屏譯,《西蒙.波娃回憶錄:一位嫻靜淑女的自
傳》(Mémoire d’une jeune fille rangée),台北:志文,1994
─—,賴建誠譯,《波娃的告別:再見沙特》(La cérémonie des Adieux:
Entretin avec Sartre)台北:左岸,2002
─—,賴建誠譯,《波娃的告別:與沙特的對話》(La cérémonie des Adieux:
Entretin avec Sartre),台北:左岸,2006
Decombles, Vincent,王寅麗譯,《當代法國哲學》(Modern French
Philosophy),北京:新星,2007
Dosse, François,季廣茂譯,《從結構到解構》(上下卷)(Histoire du
structuralisme),北京:中央編譯,2005
Foucault, Michel,莫偉民譯,《詞與物—人文科學考古學》(Les mots et les
chose: une archéologie des sciences humaines),上海:三聯學術,2001
Lévy, Bernard-Henri,閻素偉譯,《薩特的世紀—哲學研究》(Le Siècle de
Sartre: Enquête philosophique),北京:商務印書館,2005
─—,張玲、曼放譯,《自由的冒險歷程—法國知識份子歷史之我見》(Les
aventures de la liberté),北京:中央編譯,2005
Lévi-Strass, Claude,王志明譯,《憂鬱的熱帶》(Tristes tropiques),台北:
聯經,1989
─—,李幼蒸譯,《野性的思維》(La pensée sauvage),台北:聯經,1989
─—,張祖建譯,《結構人類學》(共二冊)(Anthropologie structurale),
北京:中國人民大學,2006
Merleau-Ponty, Maurice,姜志輝譯,《知覺現象學》,(Phénoménologie de la
perception),北京:商務,2001
Sirinelli, jean-François,陳偉譯,《20世紀的兩位知識份子:薩特與阿隆》,
(Deux intellectuels dans le siècle, Sartre et Aron),南京:江蘇人民,2001
Stokes, Philip,陳信宏譯,《不可不知的100位思想家》(Philosophy: 100
Essential Thinkers),台北:究竟,2005
Stromberg, Roland N.,劉北成、趙新國譯,《西方現代思想史》,(An
intellectual History of Modern Europe),北京:中央編譯,2005

【外文專書書目】

Aronson, R., Camus & Sartre: The story of a friendship and the quarrel that
ended, Chicago: University of Chicago Press, 2003
Barthes, Roland, Le degré zéro l’écriture: Suivi de Nouveaux essais critiques,
Paris: Seuil, 1972
de Beauvoir, S., La cérémonie des Adieux: Entretien avec Sartre, Paris:
Gallimard, 1981
Foucault, M., Les mots et les chose: une archéologie des sciences humaines,
Paris: Gallimard, 1974
Foulquie, P., L’esistentialisme, coll. “Que sais-je?”, Paris: P.U.F., 1992
Gagnebin, L., Connaître Sartre, Belgique: Marabout Université, 1972
Lévy, B-H., Le Siècle de Sartre: Enquête philosophique, Paris: Grasset, 2000
Lévi-Strauss, C., Tristes Tropiques, Paris: Plon, 1955
——, La pensée sauvage, Paris: Plon, 1965
Marcuse, H., culture et société, Paris: MINUIT, 1970
IV. 期刊論文

【中文資料文獻】

沈中衡,〈沙特存在主義之政治實踐〉,《哲學與文化》,第406期,2008
吳正軒,〈沙特的自由倫理學研究—《存在與虛無》為主,中央大學哲學
研究所,碩士論文,2004
邱奕森,〈沙特《存有與虛無》的自由概念〉,台灣大學哲學研究所,碩士
論文,1999
徐敏,〈薩特:文學與政治的處境〉,《外國文學》,北京外國語大學,第2
期,2003
莊雅媛,〈沙特的自由觀研究〉,東吳大學哲學系,碩士論文,2000
郭實渝,〈沙特的存在論「存在與虛無」的研究〉,台灣大學哲學研究所,
碩士論文,1995
張容,〈加繆和薩特在哲學上的分歧〉,《「存在」文學與文學中的「存在」》,
北京:社會科學文獻,1997
張星星,〈政治參與的薩特模式與阿隆模式〉,《法國研究》,武漢大學,第
3期,2002
梁吶,〈失夢者的荒誕情節及其歸宿—薩特與加繆比較解讀〉,《柳州師專
學報》,第3期,1998
康金娣,〈薩特的自由哲學論析〉,《陝西師範大學繼續教育學報》,陝西師
範大學,第18卷,第4期,2001
賴蓮珠,〈沙特的政治與歷史觀〉,輔仁大學歷史研究所,碩士論文,1998
蕭心,〈絕望與抗爭—薩特與加繆思想異同辨析〉,《煙台師範學院學報》,
第4期,1996

【外文資料文獻】

Contat, Michel, “Sartre ou Aron, faut-il choisir?”, Le Monde, Novembre 1995
Jarreau, Patrick, “Sartre, Aron, philosophes sans prince”, Le Monde, Mars
2005
Winock, Michel, “Sartre s’est-il toujours trompé?”, L’Histoire, Février 2005


V. 參考網站

【中文網站】

中國期刊網 http://cjn.csis.com.tw/
百度百科 http://baike.baidu.com/


【外文網站】

Bibliothèque nationale de France: Exposition “Sartre”, 2005
http://exposions.bnf.fr/sartre/index.htm
Wikipedia(維基百科)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil
Nobelprize.org
http://nobelprize.org/nobel_prizes/literature/laureates/1964/sartre-bio.html
論文使用權限
  • 同意紙本無償授權給館內讀者為學術之目的重製使用,於2009-07-22公開。
  • 同意授權瀏覽/列印電子全文服務,於2009-07-22起公開。


  • 若您有任何疑問,請與我們聯絡!
    圖書館: 請來電 (02)2621-5656 轉 2281 或 來信